Africascope 2021 : stabilité de l’audience radio malgré la crise

20092021

L’étude Africascope 2021 couvre 8 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et fournit une photographie détaillée de la consommation média de 20.2 millions d’individus âgés de 15 ans et plus.

 

africascope2021 radio

 

La part d’auditeurs radio quotidiens est également stable.

Au 1er semestre 2021, 63% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio chaque jour. Ils y ont consacré en moyenne 2h10 par jour et par auditeur.

L’écoute de la radio concerne majoritairement des stations nationales publiques ou privées. Elles comptabilisent 82% des parts d’audience.

 

Africascope2

 

 

Africascope est la mesure d’audience Radio et TV de référence en Afrique Subsaharienne. L’étude couvre les capitales de 8 pays (Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Gabon, Mali, Burkina Faso et République du Congo), soit près de 20,2 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Les interviews sont réalisées en face à face sur tablette auprès d’un échantillon global de 16 000 personnes, représentatif de la population âgée de 15 ans et plus de la zone d’enquête interrogée.

 

 




Selling radio ads in sub-Saharan Africa

17092021

Selling radio ads in sub-Saharan Africa was a topic presented by Michel Colin at the Next Radio Conference 2018 in London. You can review the 10 minutes presentation here.

Capture d'écran 2018-09-14 00.54.44

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 




Une émission publique et un concert organisés par Radio Ndeke Luka ont rassemblé 50’000 personnes à Bangui

15092021

Radio Ndeke Luka (RNL), la radio la plus écoutée de Centrafrique, créée et soutenue par la Fondation Hirondelle, met en oeuvre depuis fin 2020 avec l’appui de l’Union Européenne, une campagne d’information et d’éducation de la population sur le danger que représentent les rumeurs et la désinformation. Dans ce cadre, RNL a organisé une émission radiophonique publique avec un grand concert le samedi 28 août 2021 dans la commune de Bimbo à la périphérie de la capitale centrafricaine, Bangui. Un événement qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes.

 

rnl concert

Les rumeurs et la désinformation ne sont pas nouvelles en République centrafricaine mais elles ont connu une montée inquiétante avec la pandémie de Covid-19 et la situation politico-sécuritaire du pays. La circulation de la désinformation se fait « hors ligne », sur des médias traditionnels mais aussi sur les réseaux sociaux, dont l’usage se développe en RCA en même temps que l’accès à Internet. La désinformation a un impact important sur la population centrafricaine. Elle accentue la crise sécuritaire et fragilise davantage le travail des acteurs impliqués dans la construction de la paix et du processus démocratique.

Depuis fin 2020, Radio Ndeke Luka et la Fondation Hirondelle, qui l’a créée et continue de la soutenir, ont lancé avec l’appui de l’Union Européenne une campagne de lutte contre les rumeurs et la désinformation à travers un projet nommé #StopATènè en sango (langue locale) – en français : « stop à la désinformation ». Ce projet multisectoriel prend en compte plusieurs aspects dont une cellule de « debunking » de fausses informations, et des activités de sensibilisation de masse.

 

Une émission pédagogique et un concert géant

C’est dans ce cadre que Radio Ndeke Luka a organisé le 28 août une grande émission publique mobilisant plus de cinquante mille personnes sur le terrain de l’école préfectorale de Bimbo dans la périphérie de Bangui. Cette émission radio organisée en public a vu la participation des artistes musiciens centrafricains Losséba Ngoutiwa et Ozaguin OZ ainsi que   de Roga-Roga, de l’Extra Musica, et de Bill Clinton, ancien animateur phare de Wenge Musica, musiciens congolais et renommés à travers l’Afrique.

rnl« Dans le contexte centrafricain, en plus de la pandémie de Covid-19, le pays vit une crise sécuritaire, entrainant de nombreux faits fabriqués, de fausses informations, alimentées par des acteurs parfois connus, pour des objectifs précis. Les rumeurs nous ont pendant longtemps opposé, divisé et détruit » explique Brice Landry Ndangoui, Rédacteur en chef de Radio Ndeke Luka, à l’ouverture de l’émission.

Les jeux concours (questions/réponses) sur la façon de démêler le vrai du faux ont marqué l’émission avec l’accompagnement des orchestres et artistes. Cet événement fait partie d’une série d’activités mises en œuvre par Radio Ndeke Luka en collaboration avec les bloggeurs, les organisations de la société civile et les artistes pour freiner l’élan de la désinformation en RCA.

« Il est temps pour nous de dire NON à la désinformation et aux rumeurs. Soyons éveillés ! Vérifions toute information avant d’y croire. C’est le message que Radio Ndeke Luka appuyée par le partenaire du gouvernement, l’Union Européenne, veut vous faire passer ici » a martelé Félix Moloua, ministre d’Etat au Plan, à l’Economie et à la Coopération internationale de la République centrafricaine, présent à cette émission publique.

Plusieurs dizaines de milliers personnes (plus de cinquante mille selon les estimations) ont participé à ce grand évènement d’information et de sensibilisation contre la désinformation. Certains sont venus de Bangui et sa périphérie, d’autres par contre sont venus de l’intérieur du pays. Du jamais vu pour de nombreux spectateurs.

« Depuis ma naissance je n’ai jamais vu une foule pareille, merci à Radio Ndeke Luka pour l’organisation de cet événement contre la désinformation. Dans notre cité à Bimbo, les mensonges sont monnaie courante » a témoigné Erica, 35 ans, vendeuse ambulante et habitante de Bimbo.

Dans un commentaire laissé sur la page Facebook de Radio Ndeke Luka suite à la publication des photos de l’événement #StopATène à Bimbo, Viviane, une internaute a écrit : « Du courage à vous nos journalistes ! »

Plusieurs personnalités politiques et diplomatiques ont assisté à cette grande sensibilisation contre la désinformation à Bimbo. En plus de  de Félix Moloua, ministre d’Etat au Plan, à l’Economie et à la Coopération internationale, Serge Ghislain Djorie, ministre de la communication porte-parole du gouvernement centrafricain, Samuela Isopi, Cheffe de la délégation de l’Union Européenne, Odon Omokoboumon, Maire de Bimbo ainsi que des représentants onusiens et américains étaient présents.

 

Source : Fondation Hirondelle image.php




Les conférences des RadioDays Africa 2021 sont disponibles en replay

19072021

Les conférences des Radiodays Africa 2021 sont disponibles gratuitement en replay à cette adresse : https://radiodaysafrica.co.za/rda-2020-videos/

 

RDA 21 videos

 

 

 

 




Les RadioDays Africa 2021 dureront 10 jours en ligne

10062021

Capture d’écran 2021-06-10 à 19.21.05

 

Radio Days Africa (RDA) revient dans l’arène numérique en 2021 pour promouvoir la conversation autour du rôle de la radio dans la révolution audio. RDA est présenté par la Wits Radio Academy, sous les auspices du Département de journalisme de l’Université du Witwatersrand et est la plus grande conférence radio en Afrique. 2020 a vu la première itération numérique de la conférence et a accueilli 4 000 participants à travers 20 sessions avec 60 conférenciers.

Maintenant dans sa 12e année, Radio Days Africa est devenu un événement clé pour les praticiens de la radio à travers le continent, offrant des sessions d’information à une variété de secteurs de l’industrie – y compris les espaces publics, commerciaux, communautaires, numériques, la publicité, le marketing, les actualités, le contenu, sur -demande et technique. Le thème de cette année est « Audio amplifié ».

Des conférenciers du monde entier se concentreront sur la croissance de la consommation audio dans un environnement multiplateforme – explorant le rôle de la radio dans un monde de plateformes audio autonomes, de podcasts, d’offres musicales organisées et de contenu audio sur mesure. D’autres sujets qui seront discutés incluent la radiodiffusion publique, les opportunités futures et les défis actuels ainsi que la recherche et les revenus. Le programme propose également des conversations Fire Side avec des personnalités de la radio influentes et le partage de connaissances à travers des sessions telles que Ask the Program Manager, Podcasting 101, 60 Ideas in 60 Minutes, Créer une histoire de marque à l’aide de l’audio et plus encore.

Cette année voit également la première session exclusive en swahili avec « Washa Redio », qui explorera la radio en tant que média de masse pour les plus de 50 millions de locuteurs swahili en Afrique ainsi que des pensées, des idées et des innovations du Kenya, de la Tanzanie et de la langue swahili de l’Ouganda. gares.

#RDA2021 se déroulera sur 10 jours, à partir du 5 juillet, avec deux sessions quotidiennes à 10h00 et 14h00. Toutes les sessions seront présentées en ligne, gratuitement et l’inscription est maintenant ouverte sur www.radiodaysafrica.co.za

 

 




20 radios communautaires congolaises suivent un programme de formation sur le développement de nouveaux revenus avec Mediatic Conseils

29042021

20210407_162103

L’ONG américaine Internews a confié à Mediatic Conseils la mission d’accompagner 20 radios communautaires réparties sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo. Ce projet qui s’étend jusqu’en octobre 2022 à débuté en mars par un programme à distance puis en avril par une série de formations présentielles à Kinshasa, Lubumbashi et Goma. La finalité de cette mission est d’aider les radios communautaires à poursuivre leur rôle auprès des populations démunies.

 

Retour en tweets sur le déroulement des sessions de formations à Kinshasa, Lubumbashi et Goma :

 

Tweet Internews 5

Tweet Internews 7:04

Tweet Internews 7

Tweet Internews 12

Tweet Internews 15

 

Pour plus d’infos sur les formations en génération de revenus de Mediatic Conseils contactez michelcolin@mediaticconseils.com

 

 




Africascope 2020 : stabilité de la consommation du média radio

15032021

L’étude AFRICASCOPE couvre 8 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et fournit une photographie détaillée de la consommation média de 19.6 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Africascope se positionne comme l’étude d’audience pour connaître le paysage médiatique de l’Afrique au niveau local, national et régional.

Au second semestre 2020, bien que le continent Africain soit moins impacté que le reste du monde par la crise du Covid-19, il est à noter qu’au Gabon et en République du Congo la population était soumise à un couvre-feu et que plus globalement un tiers des individus interrogés limitaient leurs déplacements.
La part d’auditeurs radio quotidiens est également stable. Au 2nd semestre 2020, 62% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio chaque jour. Ils y ont consacré en moyenne 2h09 par jour et par auditeur. La radio est un média de confiance pour s’informer lorsqu’un évènement se produit localement. Ils sont une majorité à la choisir (versus la TV) au Sénégal, en RDC, au Mali et au Burkina Faso. L’écoute de la radio concerne majoritairement des stations nationales publiques ou privées. Elles comptabilisent 82% des parts d’audience.

 

KANTAR AFRICASCOPE

 

 

Au second semestre 2020, Africascope a élargi son champ d’observation au-delà des capitales de chaque pays. Sur ce périmètre urbain hors capitales, on observe notamment une consommation plus répandue de la radio. 83% de la population âgée de 15 ans et plus l’écoutent chaque jour en moyenne 2h11. De plus, la part d’audience des stations Internationales y est également plus importante : 27% (vs 18% dans les capitales). Cela s’explique notamment par le fait que la radio y est davantage utilisée pour s’informer sur les évènements locaux mais aussi internationaux.

 

KANTAR 2020




Comment la radio s’adapte avec l’évolution des TIC ?

13022021

Radio Okapi

(Source Radio Okapi RDC) Le monde célèbre la journée mondiale de la radio ce 13 février 2021 autour du thème « évolution, innovation et connexion ». En RDC, la radio est la principale source d’information pour les populations surtout dans les zones rurales. D’après les experts, le pays compte plus de mille radios communautaires et rurales. Cependant, leur niveau de professionnalisme reste faible et leur vulnérabilité face à la récupération partisane est très élevée. Le monde change, la radio est appelée à évoluer aussi. – Comment peut-elle s’adapter, innover dans un contexte de progression rapide des réseaux sociaux et de l’Internet en général ?

Jody Nkashama s’entretient sur ce sujet avec Jean Chrétien Ekambo Duasenge et Jean-Pierre Ilboudo, respectivement enseignant des cours des Sciences de l’information et de la communication (SIC) et représentant pays de l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (Unesco). Guy Matondo, membre du conseil d’administration à la Fédération des Radios de proximité de la RD Congo (FRPC) a aussi participé à cette interview.

https://www.radiookapi.net/sites/default/files/2021-02/12022021-celebration-de-la-journee-mondiale-de-la-radio_52_minutes_15_secondes.mp3Okapi émission




Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains

1012021

 

Pérennisation Afrique

Mediatic Conseils est un organisme de formation spécialisé dans le développement de revenus pour les stations de radio.

Pérenniser, viabiliser, rendre durable & développer les revenus d’un média africain

Depuis 2007, Mediatic Conseils a accompagné sur le terrain près d’un millier de stagiaires de centaines de médias radios, télévisions, presse écrite et internet lors de 45 missions dans 14 pays : Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Guinée, Liberia, Madagascar, Maroc, Niger, Palestine, R.D.Congo, Sénégal, Sierra Leone, Tchad, Tunisie.

Nos clients sont des organisations internationales : ARTI (MA), ERIS (UE), Fondation Hirondelle (CH), FreePress (NL), ICFJ (USA), IREX Europe (F), Internews (USA), Panos (F), RNTC (NL), UNESCO (MA).

img1712.jpg

L’indépendance et la viabilité d’un média dépendent de sa capacité à générer des revenus autonomes.

Dans les grandes métropoles où la concurrence est anarchique, jusqu’au régions de brousse les plus reculées, nous savons comment organiser un modèle économique viable et pérenne. Radio, télévision et maintenant Internet occupent une place centrale dans la vie de millions d’africains. Pour informer, éduquer, divertir, débattre, promouvoir, mobiliser, communiquer, il faut des moyens et une bonne gouvernance. La culture marketing est le maillon faible de l’aide internationale. Sans pérennisation les efforts engagés ne garantissent pas la viabilité des projets. Nos actions sur le terrain ont permis à de nombreux médias de survivre, de se développer, de payer leur personnel, de créer des emplois, d’améliorer leur service à la population, de dynamiser l’économie locale, tout en cultivant les règles éthiques et l’esprit démocratique.

Consultez ou téléchargez la plaquette de présentation des activités de Mediatic Conseils en Afrique depuis 2007 :  PLAQUETTE AFRICA
Notre Kit Media 2021

Contact : michelcolin@mediaticconseils.com

 

 




Radio Days Africa, 20 jours de conférences interactives en ligne.

6072020

RadioDays_Africa

 

Radio Days Africa est la plus grande conférence de radio en Afrique. Organisée chaque année, Radio Days Africa est présentée par la Wits Radio Academy sous les auspices du Département de journalisme de l’Université du Witwatersrand.

Radio Days Africa vise à stimuler l’apprentissage, l’engagement, la conversation et la réflexion autour des différents aspects de l’activité radio, dans un contexte africain. En tant qu’événement partenaire de Radio Days Europe, Radio Days Africa a également un aperçu des tendances internationales.

Radio Days Africa 2020 – La nouvelle normalité?

Radio Days Africa (RDA) a célébré une décennie d’apprentissage, de partage et d’ engagement en 2019  avec plus de 100 orateurs, 60 sessions et 500 participants. La RDA est devenue un événement clé pour les praticiens de la radio à travers l’Afrique et dans le sillage de «The New Normal», la Wits Radio Academy poursuivra la conversation en 2020, en présentant une variété de sessions en ligne et de discussions interactives.

À partir du 6 juillet 2020, Radio Days Africa organisera 20 sessions engageantes sur 20 jours. À partir de chats interactifs, de tables rondes, de masterclass et de présentations individuelles, # RDA2020 vise à promouvoir l’apprentissage et à faire parler l’industrie de la radio.

Les  sessions RDA 2020 seront organisées tous les jours de la semaine à partir du lundi 6 juillet et se dérouleront jusqu’au vendredi 31 juillet, les sessions débuteront toutes à 14h00 (GMT +2) .

RDA2020 offrira des séances d’information à divers secteurs de l’industrie de la radio. Public, commercial, communautaire, espaces numériques, publicité, marketing, actualités, contenu, à la demande et technique, sont autant de domaines qui bénéficieront d’un focus tout au long du mois, l’offre de Radio Days Africa. Des orateurs sont identifiés à travers le monde avec une influence uniquement africaine pour laquelle Radio Days Africa est devenu connu.

Partageant la meilleure radio d’aujourd’hui et discutant de l’avenir du média, les délégués peuvent s’attaquer aux problèmes auxquels le média est confronté dans un environnement en mutation et être exposés à de nouvelles idées et compétences du continent et de l’étranger.

 

Infos : https://radiodaysafrica.co.za/







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept