Africascope 2019

9092019

Kantar publie les résultats annuels Africascope 2019 qui couvre 8 pays d’Afrique Sub-saharienne : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal, l’ensemble représentant 19.1 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Une étude qui met en exergue l’audience de la radio sur le continent.

africascope2019

En moyenne, 62% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio quotidiennement en 2019. Ils y ont consacré en moyenne 1h29. Les pays champions de l’écoute radio sont le Mali avec une durée d’écoute moyenne de 2h21 par jour et le Burkina Faso qui culmine à près de 3h08. Les autres pays ont une durée d’écoute proche de la moyenne.

Parmi les stations nationales les plus écoutées on trouve : Zik FM à Dakar, Radio Al Bayane à Abidjan la station nationale CRTV à Douala et Yaoundé, Top Congo à Kinshasa, Radio Congo à Brazzaville, Urban FM à Libreville, Radio Savane à Ouagadougou et à Bamako : Radio Liberté.

Du côté des stations internationales, RFI est présente dans le Top 3 des radios les plus écoutées dans 7 des 8 pays étudiés. Elle est même la radio la plus écoutée au Gabon et au Congo. En 2018, les radios ont été écoutées autant via un poste de radio classique (59%) que via un téléphone mobile équipé d’un récepteur FM (59%). Ils sont également 4% à l’écouter via leur poste de télévision.




RFI Afrique s’écoute aussi sur Whatsapp

18042019

rfi-afrique-whatsapp-numero_1_0

 

RFI Afrique propose désormais un fil d’information dédié à l’actualité africaine sur Whatsapp. « Elle correspond à une demande grandissante d’information sur support mobile et à l’évolution des usages sur le continent africain », indique la station. Tous les jours, des articles sont envoyés gratuitement aux abonnés, ainsi que des liens vers des podcasts. Ceux-ci peuvent aussi interagir, donner leur avis et faire des suggestions à la rédaction. RFI estime répondre « à une forte attente de ses auditeurs et mobinautes, en Afrique et dans la diaspora africaine ».

Pour vous abonner, cliquez sur ce lien : https://rfi.my/WAfr

Pour vous désabonner, il suffira d’envoyer le message « Stop ». Et si vous changiez d’avis, envoyer « GO » vous permettra de réactiver le service.

 




Africa n°1 devient Africa Radio et vise 15 capitales africaines

1042019

africa-radio

(source Gabon Review) Africa n°1 Paris c’est fini ! Ce média a ouvert le 30 mars, depuis Paris, une nouvelle page de son histoire avec le lancement d’«Africa Radio». Selon son président-directeur général, Dominique Guihot, la station arrive dès cette semaine en Côte d’Ivoire sur la fréquence 91.1 et un peu plus tard sur les rives du fleuve Congo, à Brazzaville.

Ce projet porté par des investisseurs africains assurera son financement sur la publicité. Selon son PDG, elle prévoit une montée en puissance progressive, liée au développement des marchés publicitaires africains. «Le programme réalisé à Paris sera peu à peu enrichi par des programmes produits sur le continent jusqu’à inverser la proportion. Nous créerons une rédaction à Abidjan en 2020. Africa Radio sera alors véritablement une radio du continent, productrice d’informations à partir du continent», a assuré Dominique Guihot.

Selon ce dernier, Africa Radio envisage également de s’installer dans 15 capitales africaines, notamment à Dakar, Ouagadougou, Douala et Yaoundé et plusieurs villes de l’Afrique Francophone. «En six mois, nous élargissons notre zone de couverture de 5 millions d’auditeurs potentiels, sans parler de nos développements en France, à Lille, Lyon et Strasbourg avec le DAB+. Nous avons conscience du chemin à faire pour entrer dans les oreilles et dans les cœurs des habitants de la lagune Ébrié» a conclu Dominique Guihot.

La chaîne, ainsi rebaptisée, officialise sa reconquête du continent et referme définitivement le passé tumultueux lié à son partenariat avec la légendaire Radio panafricaine Africa n°1 Gabon.




Les résultats de l’étude Kantar, Africascope 2018

21022019

Si, en 2018, 92% des Africains ont regardé la télévision de façon quotidienne, ils sont 63% des 15 ans et plus à avoir écouté la radio quotidiennement en durant l’année écoulée. Ils y ont consacré en moyenne 1h34. Une écoute moyenne de la radio qui varie du simple au double selon les pays.

 

africascope 2019




Afriquactu.radio et l’URPCI travaillent sur l’organisation du Salon de la Radio Afrique, début 2019 à Abidjan.

29102018

Cote d’Ivoire – L’URPCI et Afriquactu.radio bientôt main dans la main pour la promotion des radios locales

Fatim CAMARA (DG de afriquactu.radio) et BAMBA Karamoko (Président de l’URPCI) au sortir de leur rencontre. ©afriqueactu.radio/Renaud Kobia

Fatim CAMARA (DG de afriquactu.radio) et BAMBA Karamoko (Président de l’URPCI) au sortir de leur rencontre. ©afriqueactu.radio/Renaud Kobia

Lors d’une rencontre qui s’est tenue au siège de l’URPCI à Abidjan,  Mme Fatim Camara DG de Afriquactu.com a exhorté le président de l’URPCI a mobiliser son organisation pour soutenir la première édition du Salon de la Radio Afrique, début 2019, à Abidjan.




La radio sauve des vies au Burkina Faso

15092018
Burkina Faso. « La radio a sauvé la vie de ma petite fille » c’est le titre d’un article de BBC News qui a relaté la belle histoire de Marieta, une fillette sauvée de la malaria grâce à un message de prévention entendu à la radio par son papa. Retrouvez l’article original en anglais ICI. En voici une synthèse en français.

12743885_10153884654708607_358001081507289299_n

Les messages radio faisaient partie d’un vaste essai mené au Burkina Faso par Development Media International (DMI) et la London School of Hygiene and Tropical Medicine, qui cherchaient à déterminer si les médias pouvaient avoir un impact sur la santé des personnes.

Une campagne radio qui aurait sauvé 3’000 vies

L’organisation a produit 150 messages radiophoniques d’une minute, centrés sur les signes du paludisme, de la diarrhée et de la pneumonie – trois des principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans dans le pays. Les messages ont été diffusés sur sept stations de radio locales burkinabé, dix fois par jour, pendant trois ans.

Les résultats, publiés dans la revue BMJ Global Health, montrent qu’au cours de la première année de l’essai, le nombre de consultations dans les dispensaires locaux pour les symptômes du paludisme a augmenté de 56% par rapport aux zones où les messages n’ont pas été diffusés. Les consultations pour pneumonie ont augmenté de 39% et pour les diarrhées de 73%.

Et bien que les chercheurs n’aient pas pu le prouver directement, ils ont utilisé la modélisation informatique pour estimer que leur projet avait permis de sauver 3 000 vies – tous des enfants de moins de cinq ans.

12729269_10153884653923607_3160179930113432030_n

 

Des messages radio interactifs en dialectes locaux

La psychologue sociale, Jennifer Sheehy-Skeffington, de la London School of Economics and Political Science, qui examine la psychologie du changement de comportement, s’est dite surprise de constater à quel point le changement de comportement était marqué.

Elle pense qu’une partie du succès réside dans le fait que, plutôt que de simplement compter sur une communication à sens unique, les chercheurs ont mis au point des spectacles interactifs réguliers permettant aux gens de discuter de leurs questions et préoccupations.

Le Dr Sheehy-Skeffington a ajouté: « Ils ont également travaillé avec les populations locales pour développer des scénarios, des comédies sous forme de sketchs et d’histoires qui engagent vraiment les gens et les rendent plus susceptibles de changer leurs comportements en fonction de leur pensant que ce sont juste des informations qui leur sont données par des experts. «  Selon les recherches de DMI, une grande partie de la population rurale écoute les stations de radio communautaires dans leur propre langue.

La station nationale diffuse en revanche principalement en français. Et l’accès à la télévision dans les zones rurales est rare, ce qui signifie que la campagne a eu une audience assez captive.

La radio, le média le plus économique pour sensibliser durablement

12744594_10153884653368607_6755017269888043771_n

La grande question est de savoir si ce type de sensibilisation sur la santé peut avoir le même succès dans d’autres parties du monde où de multiples stations de radio et de télévision et Internet sont en concurrence pour attirer l’attention des gens. Et il est clair que les médias ne peuvent pas le faire seuls. Une bonne santé publique, l’assainissement et la nutrition sont essentiels à la santé des enfants.

Cela dit, alors que des millions d’enfants meurent encore de maladies qui peuvent être prévenues ou guéries, le bon message, au bon moment, pourrait aider à sauver des vies.

N.D.R.L. : Et tout cela avec des budgets insignifiants en comparaison avec les montants dépensés sur le terrain par les ONGs qui privilégient souvent le financement des caravanes de préventions. Ces actions sont coûteuses et trop ponctuelles pour produire des effets significatifs à long terme. La répétition, qui est l’atout majeur de la communication radio, permet d’influencer durablement les changements de comportements, l’apprentissage. C’est pour cela que lors de nombreuses missions de formations en Afrique (pour la Fondation Hirondelle, Internews, FreePress…) nous avons souvent organisé des ateliers-conférences de sensibilisation pour les ONGS afin de les aider à utiliser efficacement le média radio.

Quant à Marieta, tout le monde dans son village l’appelle désormais « l’enfant de la radio ».

 

Michel Colin
Consultant – formateur spécialisé dans la pérennisation des radios communautaires




Vendre de la pub radio en Afrique

12092018

Capture d'écran 2018-09-12 20.10.51

 

Rendez-vous à Londres lundi 17 septembre 2018 pour assister à cette intervention de Michel Colin lors de la conférence Next Radio.

Infos : https://next.radio

 




LES RADIODAYS AFRICA DU 3 AU 6 JUILLET 2018 À JOHANNESBURG

29062018

Les Radio Days Africa se revendiquent comme « la plus grande conférence de radio en Afrique ». Organisés chaque année, les Radio Days Africa sont proposés l’Académie Wits Radio sous les auspices du Département de journalisme de l’Université de Witwatersrand et ont pour but de stimuler l’apprentissage, l’engagement, la conversation et la réflexion autour des différents aspects du business de la radio, dans le contexte africain.

 

23216027-25590160
Organisé à Johannesburg, les Radio Days Africa accueillent chaque année plus de 300 délégués avec 60 conférenciers du continent et du monde entier. La manifestation offre un panorama de différentes thématiques dans le secteur de la radio. Elle met d’ailleurs un accent particulier sur le secteur commercial, sur la radio publique et communautaire ainsi que sur les nouvelles technologies, les innovations ainsi que sur le web et l’audio à la demande. Les participants peuvent débattre des problèmes auxquels le média est confronté dans un environnement en perpétuelle évolution et prendre connaissances des nouvelles idées et compétences du continent et de l’étranger.

DES ATELIERS ET DES CONFÉRENCES

Plusieurs intervenants, généralement habitués du Salon Européen de la Radio à Paris, issus des entreprises comme NPR, RTÉ,  Commercial Radio Australia, Benztown, The Wireless Group, NRK…),  y sont attendus pour y animer des ateliers et des conférences. Cette année, la journée du 3 juillet sera consacrée au DAB+. Ces Radio Days Africa 2018 auront lieu au Wits Club de Johannesburg du 3 au 6 juillet 2018. le programme est accessible ICI.



AFRICA N° 1 OBTIENT UNE FRÉQUENCE À ABIDJAN

13062018

 

Africa n°1, qui développe un nouveau projet panafricain sous le nom d’Africa Radio, vient d’obtenir une fréquence FM à Abidjan en Côte d’Ivoire sur 91.1. Dominique Guihot a signé hier à Abidjan une convention d’exploitation au titre de radio internationale privée avec la Haute Autorité pour la Communication Audiovisuelle (HACA) représentée par son Président, Ibrahim Sy Savané.

22979681-25447171

 

« Nous sommes particulièrement heureux et fiers que, cette première autorisation d’émettre nous soit accordée en Côte d’Ivoire, pays dans lequel nous avons choisi d’implanter le siège de la nouvelle société« , a déclaré Dominique Guihot à l’issue de la signature de la Convention. « C’est aussi en Côte d’Ivoire que nous implanterons la rédaction panafricaine de la radio d’ici deux ans, dans la deuxième phase du projet. Africa n°1 Paris deviendra fin 2018, simultanément à l’ouverture d’Abidjan, Africa Radio Paris« .


La radio est également candidate dans plusieurs autres pays d’Afrique francophone, notamment en République du Congo, au Cameroun et pour l’Afrique de l’Ouest au Sénégal et au Burkina Faso. À terme, Africa Radio a l’ambition de devenir une radio généraliste africaine privée diffusant la majorité de ses programmes à partir du continent.



L’écoute radio est stable en Afrique selon l’étude Kantar TNS

28082017

Kantar TNS publie les résultats de son étude Africascope 2017 qui couvre un périmètre de 8 pays d’Afrique Sub-saharienne : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, Sénégal, République du Congo, l’ensemble représentant 18,3 millions d’individus âgés de 15 ans et plus.

 

Capture d’écran 2017-08-28 à 18.30.52

 

L’écoute de la radio est stable : 12,1 millions d’auditeurs

En moyenne, 66% des individus de 15 ans et plus écoutent chaque jour la radio. La durée d’écoute moyenne quotidienne par individu est de 1h37.

La part d’auditeurs quotidiens sur le périmètre Africascope est de 66% mais il existe des disparités importantes selon les pays. En effet, au Cameroun seuls 44% des habitants écoutent la radio chaque jour alors qu’ils sont près de 90% au Mali ou au Burkina Faso.

Au Mali et au Burkina Faso, la radio est le premier média d’information. Dans ces 2 pays, plus de 70% de la population privilégie la radio à la télévision pour s’informer lorsqu’un évènement survient dans le pays.

Sur le périmètre Africascope, les stations de radios africaines atteignent une part d’audience moyenne de 82% (variant de 36% au Congo, 52% au Gabon à 90% au Burkina Faso). Quant aux radios Internationales, RFI concentre à elle seule l’essentiel des parts d’audience.

 

Capture d’écran 2017-08-28 à 18.31.14

 

 

Le communiqué Kantar TNS : http://www.tns-sofres.com/publications/africascope-2017-resultats-annuels#







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept