Rendez-vous au NAB 2008

30082008

nab europe 2008 london

La 16e conférence européenne annuelle du NAB se déroulera du 26 au 29 octobre 2008 au Hilton Metropole Hotel de Londres.

Le NAB Europe c’est l’occasion de rencontrer des acteurs internationaux et d’assister à des conférences sur l’évolution du paysage audiovisuel. La technologie prendra une place plus importante cette année avec le développement de la conférence Podcasting et le nouveau programme de formation sur les techniques de post production audio et vidéo.

L’an passé la conférence a attiré à Barcelone 700 professionnels venus de 48 pays” a indiqué Margaret T. Cassily, Vice Presidente Opérations Internationales NAB.

Infos, programme, inscriptions : http://www.nabeurope.org/ 




Traitement gratuit pour booster le son de votre radio

21082008

Sound Solution 

Parmi les choses à ne pas négliger dans une radio, il y a le traitement de son qui procure un confort d’écoute pour les auditeurs et surtout un son unique pour chaque radio. Il existe des sociétés spécialisées dans ce domaine depuis des années comme par exemple l’américain Orban (avec le mythique Optimod) ou les français IDT.

Leurs appareils sont performants, mais ils ont un gros défaut pour les radios à petit budget….le prix ! On trouve aujourd’hui sur internet des traitements de son bon marché, voire même gratuits, qui conviennent parfaitement à des webradios ou des petites radios locales.

Sound Solution est un programme développé par l’italien Alessandro Tomassini. La version 1.31 est gratuite, la version 2.0 est payante (100€ ). Ce programme fonctionne avec le lecteur Winamp, ou de manière autonome.

Téléchargez la version gratuite Sound Solution 1.31 incluant 100 préréglages sonores  dont certains à vous couper le souffle. Pour ma part je vous recommande le preset 54 qui est le meilleur de la liste. Il s’agit d’une « émulation » de l’Orban 8400.

Pour la version optimisée payante : http://www.xdevel.com/

Pour découvrir d’autres traitements de son plus simples et gratuits édités par le même auteur : http://www.tmsweb.dnsalias.com/

Mickael Marquet




Un studio de production autonome pour moins de 1000 euros

8082008

L’idée est de pouvoir disposer d’un ensemble complet, autonome de toute source électrique, fiable et peu encombrant, pour l’enregistrement, la production et le mixage de spots publicitaires en Afrique.atelier2.jpg

Grâce à l’utilisation d’un logiciel de production multipistes (Adobe Audition, Audacity, CoolEdit) et d’une nouvelle génération de microphones USB il est à présent possible de se passer d’une table de mixage. La formule offre un résultat de bonne qualité, sans souffle car le son ne passe par aucun élément extérieur. Avec un micro et des enceintes USB, on se passe de toute alimentation autre que celle du portable. Il est donc possible de produire de A à Z un spot sans alimentation électrique.

atelier3.jpg

Configuration  :

PC DELL LATITUDE D531 AMD TurionTM 64 X2 TL-56 (1,8GHz) Windows® XP, Ecran LCD WXGA (1280 x 800) de 15,4 pouces, 1GB SDRAM DDR2 667 MHz (2 x 512MB), Disque dur SATA de 120Go, 7200 tpm, Lecteur DVD+/- RW 8x, Bluetooth, sacoche, souris sans fil  : 663,99 €

N’importe quel PC portable du commerce avec un processeur Dual-Core offrira un rendement optimal, sans ralentissements. Windows XP Pro est conseillé, notamment pour Adobe Audition dont l’adaptation sur Vista est très récente et manque de stabilité.

MICROPHONE USB RODE PODCASTER : 175 €
http://www.thomann.de/fr/rode_podcaster.htm

Ainsi que son pied : 27 €
http://www.thomann.de/fr/rode_tripod.htm

ENCEINTES USB ALTEC : 57,90 €
Elles sont fournies dans une petite sacoche très pratique pour le transport, avec toute la connectique. http://www.rueducommerce.fr/Son-Numerique-Home-Studio/Enceinte-Multimedia/Enceintesportables ALTEC-LANSING/2456-Enceintes-portables-Altec-Lansing-XT1.htm

PRIX Total : 923,89 €

On obtient donc une configuration opérationnelle pour moins de 1000 € avec les divers frais de port et les versions freewares d’Audacity ou de CoolEdit.  Un casque complétera l’ergonomie de l’ensemble. Le tout tient dans un attaché case. Nous avons testé avec succès la configuration lors d’une formation Fondation Hirondelle / Institut Panos Paris animée par Christophe Barremaecker à Lubumbashi (RDC) en mai dernier (photo ci-dessous).

atelier.jpg

A la demande de Michel Colin, le concept de ce studio mobile autonome a été élaboré par Wilfrid Tocqueville, gérant et directeur d’antenne Sweet FM  à La Ferté-Bernard tél. 06 27 31 82 07 – 09 50 215 215 www.sweetfm.fr

 




CONTACT FM, le nouveau son du Rwanda

8082008

le site web de Contact FM à Kigali Rwanda

Contact FM est la radio privée qui émerge à Kigali, capital du Rwanda. La recette du succès de la radio  « c’est le branding » affirme Albert Rudatsimburwa.  

L’ancien musicien et producteur réfugié en Belgique lors du génocide est ensuite rapidement retourné au pays comme Brand Manager de l’opérateur de téléphone MTN Rwanda. Albert a ensuite trouvé 200’000 dollars dans une banque de Kigali pour lancer Contact FM.

Un logo moderne, un programme music & news bien formaté, de la promo, une prospection commerciale sans complexe et rapidement Contact FM s’impose comme la radio de référence au Rwanda. Au point que la Maison Blanche à invité le patron de la radio pour une interview de George W. Bush dans le bureau ovale à Washington. « Les américains voulaient préparer la tournée africaine du Président américain en début d’année. Quelques jours avant la tournée, ils ont invité à Washington un journaliste de chacun des 6 pays visités. J’étais le seul patron d’un média privé ». 

topbar.jpg

Et la rencontre avec George ? « Il est venu me serrer la main avant l’interview en me demandant « Bonjour Albert, alors, de retour au pays ? ». Nous avons fait l’interview que le service de presse nous a rapidement livré sur CD puis je suis rentré à Kigali pour diffuser une émission exclusive sur Contact FM avec le Président des Etats-Unis ».

Contact FM à Washington

Invité à la Maison Blanche pour une interview du Président Bush

La diaspora rwandaise écoute http://www.contactfm.rw/ . La radio cumule 100’000 webauditeurs par mois. Le conseil d’Albert Ruda à ses confrères africains « Faites réver vos auditeurs, vos annonceurs, sortez de la radio trop sérieuse ».

www.contactfm.rw

 




Le nouveau défi des radios du Burundi

8082008

drapeaubu.jpg 

Les radios privées du Burundi (1) œuvrent depuis 1995 à la réconciliation nationale. Essentiellement financées par des ONG, ces radios de types associatives ont contribué au rétablissement de la paix et de l’Etat de droit. Dans un pays bouleversé par des années de guerre et de génocide, les programmes de ces stations pacificatrices sont principalement constitués d’informations, de talk shows et de débats de société. Le divertissement commence à apparaître avec quelques rares émissions musicales adulées par les jeunes Burundais.

Dans un climat de démocratisation relative de l’information et des médias et avec une situation politique visiblement plus stable, les bailleurs de fonds internationaux (2) ont tendance à réduire leurs apports financiers. Ces apports représentent jusqu’à 80% des ressources de certaines radios qui se retrouvent maintenant devant un nouveau challenge. La mutation d’un statut associatif « de service public » subventionné vers statut privé commercial autonome est le défi actuel des radios Burundaises.

Radio Isanganiro

Le site internet de Isanganiro, la radio Burundaise qui couvre la plus grande partie du pays.

(1) Les principales radios privées  Burundaises :

Bonesha FM, CCIB FM+, Culture,  Isanganiro (http://www.isanganiro.org/) Ivyizigiro, Maria Burundi , Nderagakura, Rema FM (www.remafm.com) Renaissance FM, RPA…

(2) Principaux bailleurs de fonds et ONG actifs dans les médias Burundais :

La Coopération Belge, la Banque Mondiale, le Département des Affaires Etrangères Suisses, la Coopération Suédoise (SIDA), USAID, l’ONG Néerlandaise ICCO, la Conférence permanente des Compagnies consulaires françaises, l’UNESCO,  le PNUD, l’Union Européenne, l’ONG américaine PADCO, la France, la Chine, Search For Common Ground, l’Institut Panos Paris…




ZaraRadio, le player radio gratuit

8082008

J’ai remarqué que peu de radios Africaines utilisent l’informatique pour la diffusion du programme. En dehors des plus grandes radios, nombreuses sont les stations qui utilisent Itunes ou Windows Media Player pour la diffusion en direct. Ces logiciels sont conçus pour jouer de la musique, pas de la radio.

zararadio.jpg

Zararadio est un logiciel gratuit disponible en français sur internet. Il s’agit d’un véritable logiciel de diffusion radio qui permet de programmer à l’avance, d’intégrer des publicités, génériques, jingles, de visualiser le défilement des chansons. C’est une étape incontournable pour les radios qui veulent évoluer vers plus de professionnalisme à l’antenne, avant d’acquérir, si besoin, des logiciels haut de gamme comme  RCS ou Winradio.

http://www.zararadio.fr




Formation commerciale de 6 radios privées Burundaises

8082008

Dans le cadre du projet CERA de l’Institut Panos Paris, j’ai eu l’occasion d’animer en juillet à Bujumbura une formation commerciale d’une semaine pour 6 radios Burundaises : Bonesha, Culture, CCIB FM+, Renaissance, Isanganiro et RPA.

.mc.jpg

Nous avons travaillé sur la formulation de la publicité, sa place à l’antenne, et sur l’organisation commerciale de la radio, en passant par toutes les étapes du cycle de vente (préparation, prospection, offres,  négociation, conclusion, planification, production de spots…). Le séminaire c’est conclu par une mise en pratique sur le terrain et une prospection réelle chez les commerçants de Bujumbura, couronnée de succès. Cette formation fera l’objet d’un suivi relayé sur place par un intervenant permanent afin d’en assurer la meilleure restitution possible.

fernandes.jpg

Régis (CCIB FM+) et Merlyne (Bonesha) négocient avec le  grossiste Alsafa pour la promotion à la radio du lait Milgro sur l’ensemble du pays.

A partir d’un scepticisme profondément ancré dans les esprits des participants, nous sommes arrivés en 7 jours à développer un état d’esprit résolument optimiste. Il a fallu pour cela que les commerciaux prennent conscience de la valeur et de la puissance de leur média, qu’ils aient confiance dans la capacité de la radio de promouvoir à grande échelle toutes sortes de commerces, du plus petit au plus grand. C’est surtout les entretiens en prospection directe qui ont permis aux commerciaux de réaliser que les commerçants sont réceptifs à l’idée de développer leur business avec l’aide du média radio. Pour y arriver, la méthode est universelle : se préparer, prospecter activement chaque client avec une ou plusieurs idées empathiques et l’aider à utiliser efficacement le média radio pour vendre ses produits.







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept