• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

A Niamey, les médias renforcent leurs capacités marketing et commerciales

20012014

 

 

titre niger.001

 

Michel Colin (Mediatic Conseils) a effectué  en décembre 2013 et janvier 2014 deux missions à Niamey (Niger) pour le compte de la Commission Européenne dans le cadre  de «l’appui à la viabilisation économique des médias audiovisuels privés nigériens assurant la couverture des processus électoraux »

Objectifs de la mission : 

Renforcer la capacité des médias audiovisuels privés à développer des stratégies de viabilisation économique (média marketing et commercialisation d’espaces publicitaires) leurs permettant de réunir les conditions techniques et financières nécessaires à un traitement professionnel de l’information, ainsi qu’à des comportements conformes à l’éthique du journalisme, aussi bien en période électorale que non électorale.

Déroulement de la mission :

Lors de la première intervention à Niamey  nous avons dressé un état des lieux des modes de financement des médias audiovisuels privés de Niamey, en termes, notamment, de marché publicitaire, de ressources humaines, d’organisation commerciale et de stratégies marketing.

En janvier 2014, la seconde mission a débuté par un atelier de restitution des conclusions de l’état des lieux et de l’étude aux directeurs et cadres commerciaux. Cet atelier c’est déroulé à la Maison de la Presse avec une cinquantaine de responsables de médias nigériens et la participation du président de la C.S.C. Ensuite, le coach est intervenu in situ sur la conception et mise en oeuvre de strategies marketing et commerciales pour 4 médias sélectionnés : RTS Saraounia, RTD Dounia, Canal3  et RTT Ténéré.

Pour plus d’informations sur le travail réalisé à Niamey, contactez michelcolin (@) mediatic.ch

 

 




Mediapart, seuls les lecteurs peuvent acheter l’information !

17012014
Image de prévisualisation YouTube

 

Cette publicité pour le site Mediapart devrait interpeler les responsables de médias africains à la dérive, les journalistes qui ont oublié les principes de bases de leur déontologie, les commerciaux qui vendent l’information et exploitent la crédulité des lecteurs/auditeurs/téléspectateurs. Et cette publicité devrait éclairer l’esprit critique face aux informations délivrées par les médias.




Une application radio gratuite pour les radios associatives et communautaires du monde entier !

17012014

radcom

L’application RadCom a été lancée au début du mois de décembre, elle a pour vocation de rassembler un maximum de radios associatives à travers le monde. Soyez connectés et inscrivez votre radio !

Ce nouvel outil, créé sur logiciel libre, est disponible dans les versions pour iOS, Android et pour le web. Il peut être téléchargé gratuitement sur le site en cliquant ici. La technologie regroupe pour l’instant une petite centaine stations de radio issues d’une vingtaine pays.
L’initiative permet également la navigation à travers une carte interactive.Cette application reste ouverte et il est toujours possible pour les radios communautaires et associatives à travers le monde d’être ajoutées à cette application lorsqu’elles le souhaitent.

L’application RadCom radios a été développée par le journaliste, chercheur et représentant de l’AMARC au Brésil, Arthur William, lors d’ateliers donnés dans le cadre du projet Rebaixada, au sein de l’Université d’État de Rio de Janeiro.

Selon M. William, « il existe d’autres applications pour les radios sur les téléphones intelligents, mais il est difficile de choisir spécifiquement les radios non-commerciales. Et nous savons que la majorité des options dans ces applications qui sont disponibles sont de type commercial ».

Retrouvez également l’application RadCom sur Facebook en cliquant ici.

Source : SNRL




Une plateforme d’autorégulation des médias en RDC

16012014

Capture d’écran 2014-01-16 à 01.20.47

 

L’Observatoire des MEdias Congolais (OMEC) met à la disposition du public la plate-forme “Allo Omec : un système d’appui à l’autorégulation des médias en RDC”, pour  permettre de dénoncer les différents abus dans le monde des médias Congolais.

Le public peut participer au travers des possibilités suivantes:

1. En laissant un message vocal sur le répondeur au +243 81 55 86 187

2. En utilisant le formulaire Soumettre un événement

3. En  envoyant un message par mail à l’adresse: alerte@alloomec.net

4. En utilisant le hashtag: #alertealloomec sur le réseau twitter.

Sourcealloomec.net / http://www.radionet.cd 







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept