L’Afrique subsaharienne au défi des médias internationaux

29062015

Un article  par  Tristan MATTELART  publié le 25.06.2015 sur INAGLOBAL.

listen to radio

De longue date, les médias transnationaux ont investi les ondes radio et télé de l’Afrique subsaharienne, puis le Web. Des « flux néocoloniaux » ? Pas si simple. Ces flux ont étanché la soif d’information des Africains, avant qu’ils ne mènent leurs propres projets sur ces supports.

« Les médias à la conquête de l’Afrique » : c’est en ces termes que Stratégies décrivait en juin 2014 les initiatives prises par Le PointLe Monde ou Euronews à destination de ce que le magazine désignait comme un « nouvel El Dorado »[+]. Ces initiatives s’inscrivent dans la continuité d’une histoire déjà longue de projets — lancés par des radios et télévisions internationales ou des plateformes du Web — proposant des supports transnationaux d’information à l’attention des publics africains.

L’objectif de cet article est de comprendre les ressorts géopolitiques, politiques ou économiques qui ont fait du continent africain — bien avant qu’il ne soit vu comme un « El Dorado » — un terrain d’affrontement, dans le champ de l’information, entre médias transnationaux.




AudioNow connecte radios et diasporas par téléphone

7062014

Audionow-530x181

 

1er service d’information par téléphone, AudioNow transmet le flux des radios aux diasporas du monde entier. L’objectif étant de franchir les barrières économiques, technologiques et géographiques, le service est disponible à partir de n’importe quel téléphone, au coût d’un appel normal. La plate-forme d’appel-pour-écoute redirige l’auditeur vers le diffuseur de son choix par le biais d’un numéro unique. Les programmes sont accessibles en direct et peuvent être écoutés aussi longtemps que souhaité ; de nombreux diffuseurs proposent également du contenu on-demand et facilitent ainsi l’accès aux programmes et émissions aux auditeurs d’autres fuseaux horaires.

Le service permet de relayer l’information aux groupes ethniques et communautaires difficiles à atteindre et de maintenir le dialogue avec eux. Les auditeurs peuvent réagir sur l’actualité et les émissions en laissant des messages aux diffuseurs. Des sondages peuvent également être mis en place via la fonctionnalité FlashPolls pour interroger l’audience de façon très simple et rapide.

Grâce au partenariat mis en place avec AudioNow, le programme radio de l’ONG Suisse Fondation Hirondelle au Mali Studio Tasmani, est désormais accessible pour les maliens établis en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. D’autres projets de la Fondation Hirondelle en Afrique, dont Radio Ndeke Luka, Radio Okapi et Cotton Tree News, rejoindront la plate-forme d’appel-pour-écoute prochainement.

Pour vous inscrire en tant que diffuseur, renseignez vos informations sur le site AudioNow.

Le service est financé par la publicité, plus d’informations pour les annonceurs à l’adresse  advertising@audionow.com

 

 




Africawin.com, la régie publicitaire de l’Internet Africain

27122013

 Africawin.com

Fondée fin 2006, la régie publicitaire Africawin a été créée pour répondre aux besoins croissants de communication interactive sur le continent africain. Africawin.com a pour objectif d’être le premier réseau africain de diffusion de campagnes publicitaires sur Internet.

L’Afrique et le Moyen-Orient comptent plus de 175 millions d’utilisateurs Internet. Pour mettre cela en perspective, cette population est le quadruple de tous les internautes en France (44 millions), 50% de la Chine (384mo) et 80% des Etats-Unis (220mo). Il y a un lectorat massif des publications de cette région par l’Europe et les Etats-Unis, dont les diasporas s’intéressent fortement aux nouvelles de leur pays d’origine.

L’offre Africawin, est aujourd’hui constitué de plus de 4000 sites. Avec 600 millions de publicités diffusées mensuellement, Africawin touche près de 5,4 millions de visiteurs uniques chaque mois.

L’ audience Africawin est répartie de la manière suivante :

  • - 43% en Afrique
  • - 25% en Europe (dont une très forte audience en France)
  • - 32% dans le reste du monde

Le lien qui unit la majorité de ces internautes est leur intérêt pour l’Afrique, sa culture, sa politique, son économie, son patrimoine, …

L’offre de base Africawin.com, permet de diffuser des publicités en fixant un budget journalier et un cpm maximum (à la manière de Google Adwords). L’annonceur peut choisir entre différents packs géolocalisés (Maghreb, Diaspora africaine, Maroc, Côte d’Ivoire, Cameroun…) ou ciblés (jeunes, infos…). La campagne peut être commandée et payée en ligne directement depuis le site africawin.com.

Africawin.com est basée à Strasbourg.




Génération de revenus et pérennisation des radios communautaires africaines

2042012

L’autonomie, l’indépendance, la viabilité financière, puis le développement des radios communautaires demandent une prise de conscience de la part de leurs dirigeants. C’est à eux en priorité que s’adressent ces quelques conseils. A celles et ceux qui ont la volonté de construire des fondations solides et de développer leur radio, que le contexte soit urbain ou rural.

 

En continuant de dépendre de l’aide de bailleurs de fonds, vous prenez le risque qu’un jour ou l’autre votre radio se retrouve en péril. Le soutien des bailleurs de fonds n’est pas éternel. Vous pouvez continuer à espérer qu’un bailleur succèdera toujours à un autre bailleur mais vous faites prendre un risque vital à la pérennité de votre radio. Si vous souhaitez construire un avenir plus sûr pour votre station, son personnel, ses auditeurs, vous devez engager un processus de pérennisation au plus vite.

Génération de revenus et pérennisation des radios communautaires africaines dans Developpement star-live-broadcat-300x225

Dédicaces payantes en direct du centre ville de Monrovia (Liberia)

 

Votre stratégie de pérennisation doit d’une part veiller à réduire les dépenses à l’essentiel et d’autre part chercher à développer toutes les opportunités de ressources légales possibles.

Le premier poste de dépenses qu’il faut maîtriser est souvent celui de l’énergie. L’alimentation en carburant de votre générateur conditionne la durée de vos émissions quotidiennes et par conséquent la fidélité de vos auditeurs et annonceurs. En priorité, il faut trouver une solution alternative à l’achat de carburant qui ne profite qu’aux entreprises pétrolières. Le boeuf qui tourne, la production de carburant à base d’huile de palme, les panneaux solaires, devraient être des solutions à étudier si vous ne disposez pas d’alimentation électrique stable.

 

boeuf-qui-tourne-rfiplanetradio.org_-300x158 génération de revenus dans Diaspora

Le boeuf qui tourne (source rfiplanetradio.org)

Le loyer est  généralement une ligne comptable lourde. Investissez dans l’immobilier ! Construisez votre local ou négociez avec des autorités, entreprises, ONG, avec votre communauté, pour la mise à disposition gratuite d’un container ou de locaux inutilisés.

Les charges salariales arrivent souvent en tête dans le budget d’une radio communautaire qui paie ses employés. Dans une stratégie de pérennisation, il faudra vous poser la question de savoir qui est indispensable au bon fonctionnement de votre projet de radio. N’avez-vous pas trop de personnel ? On constate qu’il y a généralement trop de journalistes et pas assez de marketeurs pour assurer la survie de votre station.

Enfin, il est indispensable que tous les flux d’argent entrants arrivent dans la caisse de la radio et non dans les poches du personnel. La corruption («coupage» en RDC) est totalement incompatible avec la génération de revenus.

 

Une radio organisée comme une équipe qui gagne

Pour développer des revenus, il faudra du personnel pour s’en occuper. Vous devez organiser votre station comme une équipe qui gagne. Comme une équipe de foot,  chacun à son poste en fonction de sa compétence. Trop de polyvalence est un risque qu’il faut limiter.

Sans marketing, pas de pérennisation solide. Suivant la taille et le budget de votre radio, il faudrait déployer sur le terrain une force de frappe de plusieurs commerciaux ou chargés de développement. Leur rôle n’est pas d’attendre que le client viennent à la radio. Au contraire, le travail d’un commercial est d’aller prospecter chaque jour, de visiter des clients, d’aller chercher les marchés là où ils sont.

Steve-marketeur-Kasumbalesa-300x225 pérennisation dans Documentation

Steve Kamba, marketeur de la radio communautaire RCK à Likasi (RDC) en prospection sur le terrain

 

Diversifiez les sources de revenus

Les recettes purement publicitaires d’une station communautaires sont généralement limitées par la législation nationale. Il s’agit donc de trouver d’autres financements que la publicité commerciale. Il faut multiplier les sources de revenus et privilégier les activités qui ne génèrent pas de frais supplémentaires et font appel aux ressources internes de la radio. Dans les limites de la législation il faut développer :

La publicité commerciale :

  • les spots publicitaires pré-enregistrés et messages parlés lus en direct
  • le sponsoring d’émissions, de jeux
  • les publi-reportages

Les revenus liés à l’antenne :

  • les communiqués d’auditeurs, d’associations, d’autorités et institutions
  • la co-production d’émissions, de programmes, les pages magazine
  • les dédicaces
  • les retransmissions en direct depuis un événement

Les revenus hors antenne :

 

 

sonia1 publicité radio dans Dons

Sonia Mackotoua, responsable commerciale de Radio Ndéké Luka à Bangui - RCA

 

Les autres formes de revenus annexes les plus souvent exploitées :

  • cyber, partage de connexion Internet
  • alimentation électrique, recharge de téléphones…
  • bureautique (photocopies, saisie de texte, scans, e-mails)
  • prise de photos numériques, portraits et impressions de photos
  • service de rédaction, de traductions (dialectes…)
  • formation informatique et Internet (Windows, Word, Excel, Google, Facebook…)
  • reportages vidéo (mariage, événement, cérémonie…)
  • location de matériel (chaises, tables, sonorisation…)
  • agriculture, jardinage
  • pisciculture, élevage (porcs, poulets, vaches, chèvres…)
  • organisation d’événements (kermesse, concert, spectacle, rencontre sportive…)
  • animation d’événement (Dj, présentateur…)
  • vente de pagnes, T-shirts

 

Des radios communautaires africaines ont engagé au fil des années un processus de pérennisation avec succès. (Ecoutez l’histoire de Néron Nkata de la radio Vuvu Kieto au Bas Congo). C’est une question de volonté, de stratégie, de rigueur dans l’organisation. Tout est possible, y compris dans les zones rurales les plus enclavées. L’émetteur de la radio est à lui seul une valeur précieuse, un outil productif, un atout de communication incontournable, un levier de développement économique puissant. Il faut apprendre à l’utiliser efficacement pour générer les revenus nécessaires à la survie et à la prospérité de votre radio.

 

Michel Colin
Consultant international, expert en marketing radio, formateur.
www.radiopubafrica.com




12 conseils pour recueillir plus de dons afin d’augmenter les ressources de votre radio communautaire

10052010

 

Pour multiplier les chances de recueillir des dons il faut simplifier la démarche des donateurs potentiels. Le site Internet et les réseaux sociaux comme Facebook sont des canaux très efficaces pour solliciter des apports d’argent de la part de toutes sortes de donateurs, en particulier de la diaspora.

12 conseils pour recueillir plus de dons :

1. Créer une page ou un groupe Facebook afin d’élargir votre réseau social et votre communauté « d’amis ». Placer dans le profil Facebook un logo « DONS » en évidence qui dirigera d’un clic les internautes vers la page de votre site dédiée aux recueil de dons.

 

amreffacebook.jpg

 

2. Placer un logo « DONS » en évidence sur la home page du site web de la radio
3. Dédier une page du site aux différentes manières de faire un don
4. Expliquer les avantages fiscaux et la manière de déclarer le don
5. Afficher un exemple de don mensuel, avec un petit montant et une photo pour capter l’attention
6. Organiser une page formulaire pour simplifier la démarche
7. Diriger les donateurs vers un numéro de téléphone pour effectuer un don
8. Mettre en évidence une adresse pour un envoi postal
9. Promouvoir l’idée d’un prélèvement automatique mensuel
10. Montrer un projet en cours pour stimuler et rendre l’acte de donation plus concret. Expliquer la manière dont l’argent sera utilisée
11. Solliciter le don à travers le testament
12. Faire appel à des donateurs institutionnels, bailleurs de fonds, entreprises

 

capturedcran20100510225536.png
amreffrance.jpg




Quand la crise dope l’audience

19022009

RFO

 

La crise sociale aux Antilles Françaises dope les audience des médias comme RCI, RFO, France O, Tropique FM. La communauté d’Outre-mer vivant en métropole est estimée à environ 1 million de personnes. Frustrée par un retard à l’allumage des médias de la métropole, cette communauté se tourne beaucoup vers la chaîne France O, propriété de RFO, ses relais sur le web (radio O et rfo.fr), et vers la radio Tropiques FM, qui émet en Ile-de-France.

C’est aussi une occasion de prendre conscience de l’intérêt du streaming sur Internet et de l’audience des radios auprès de leur Diaspora.

 







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept