Séminaire international UNESCO « Pour la viabilité des médias communautaires : Politiques et financements » les 14 & 15 septembre 2015 à Paris

2092015

unesco-logo-260px

Le séminaire constitue une plateforme d’échange des connaissances et de partage des bonnes pratiques pour renforcer les médias communautaires et les institutions médiatiques pluralistes, en accord avec le Programme de la Communication et de l’information de l’UNESCO et suivant son adoption lors de la 37ème session de la Conférence générale.
Le séminaire réunira des experts et des participants issus de diverses communautés dont des régulateurs de l’audiovisuel, des représentants de réseaux de radios communautaires, d’université et d’ONG mais également des organisations intergouvernementales et internationales. Tous présenteront des études de cas, exemples de bonnes pratiques, et des documents de réflexion qui seront débattus lors de tables rondes.

Lundi, 14 Septembre 2015 – 8:00am au Mardi, 15 Septembre 2015 – 6:00 pm à PARIS
Contact: Venus Jennings (v.jennings@unesco.org)

See more at: https://fr.unesco.org/events/seminaire-international-viabilite-medias-communautaires-politiques-financements#sthash.zuaUMgGo.dpuf




Afrique du Sud : les sondages radio confiées à TNS pour 5 ans

2072015

SABC

(Source Agence Ecofin) – Le groupe britannique TNS (Kantar), spécialisé dans les études marketing et dans les sondages d’opinion, a été retenu pour mener désormais les mesures d’audience radio en Afrique du Sud. Au terme d’un appel d’offres, l’entreprise a été sélectionnée par le Conseil de recherche de la radiodiffusion d’Afrique du Sud (Broadcast Research Council of South Africa-BRC).

Le contrat sud-africain s’étale sur 5 ans. Il sera mené en étroite collaboration avec Kantar Media et la directrice monde de TNS/Kantar Media, Jennie Beck. Elle sera d’ailleurs basée à Johannesburg pour la mise en place et la première année du service de mesure d’audience.

« Ceci est une première pour l’Afrique du Sud. Toute notre expérience mondiale dans la mesure d’audience sera mise à contribution dans ce programme. Je suis vraiment impatiente d’être étroitement impliquée dans la conduite et la réalisation de ce service », a dit Jennie Beck. Quant à Richard Rice de TNS, il a ajouté : « Nous comprenons que les radiodiffuseurs ne sont pas seulement à la recherche d’un service fiable, mais ils ont besoin d’une compréhension plus profonde des habitudes d’écoute qui sont en train de changer. »

Du côté sud-africain, le Dg intérimaire du BRC, Clare O’Neil, a dit que le contrat avec TNS fait l’objet de grandes attentes.




Formation « Marketing et Génération de Revenus » pour les radios communautaires centrafricaines

18052015

Interview de Nina Caroline NGuiaba, de la Radio La Voix de L’Evangile. Synthèse de la formation « marketing & génération de revenus » – organisée par Internews-USAID pour le RJDH à Bangui en mai 2015.

RJDH : Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme

Image de prévisualisation YouTube

Reportage Cloture Atelier Marketing RJDH French Fidele Ngombou :




« Radio Livre », l’émission à la mode sur Alpha Blondy FM à Abidjan.

19042015

alphablondy

(Source  Slateafrique)

Le chanteur Alpha Blondy a créé une radio spécialement dédiée à la lecture de contes en Côte d’ivoire.

« Radio livre, radio livre… » Sur Alpha Blondy FM, un jingle évaporé annonce chaque soir la métamorphose du plus connu des artistes ivoiriens : le reggaeman aux millions d’albums vendus se

La radio aux équipements flambant neufs se trouve au dernier étage d’une galerie commerciale encore en chantier, un bâtiment sur trois niveaux qui compte déjà une dizaine de commerces en activité. C’est le chanteur-conteur lui-même qui fait construire ce petit centre commercial, près de sa maison ronde, colorée et surmontée d’une statue de Cupidon pointant son arc vers le ciel.

Radio livre démarre à 21 heures et dure deux heures: la première est consacrée à des rediffusions de lectures de la veille, la seconde permet d’avancer dans l’ouvrage. Toutes les 6 à 8 minutes, une chanson – souvent d’Alpha Blondy – interrompt la narration.

La radio diffuse d’autres émissions, dont un programme consacré au hip-hop, un autre axé sur « le son latino », et bientôt un programme pour enfants… Mais Radio livre est la seule dans laquelle Alpha Blondy intervient directement.

Les chauffeurs de taxi sont fans

« Ça m’a redonné le goût à la lecture », sourit Serge Allegbe, le directeur de la programmation, se réjouissant du succès de l’émission, notamment chez les chauffeurs de taxi.

L’article intégral de Slate : http://www.slateafrique.com/572115/en-cote-divoire-le-reggaeman-alpha-blondy-est-devenu-conteur




13 février 2015, Journée Mondiale de la Radio

12022015

wrd_banner2_fr

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) appelle à célébrer la Journée mondiale de la radio le 13 février 2015 autour du thème « Jeunesse et radio », dans le but de promouvoir une meilleure participation des jeunes à la radio, non seulement comme auditeurs, mais comme producteurs et diffuseurs.

La radio est le média le plus universel à ce jour. Média peu coûteux qui requiert une technologie relativement simple, la radio atteint aussi bien les décideurs politiques que des collectivités éloignées et des groupes marginalisés. Actuellement, trop peu de programmes relayent les préoccupations des jeunes à l’antenne. Le manque d’intégration des jeunes à la radio doit également beaucoup à la précarisation croissante de la profession qui les oblige à travailler à la prestation, plus ou moins régulière, pour différents types de médias. Enfin, les jeunes professionnels, notamment en radio, et leurs fixeurs restent particulièrement exposés au risque dans les zones de conflits en raison d’un manque de préparation et de soutien des médias pour lesquels ils exercent leur activité.

www.journeemondialeradio.org

Twitter : http://twitter.com/unesco

YouTube : www.youtube.com/user/unesco

Facebook : http://www.facebook.com/unesco




Le Guide du documentaire sonore, tout ce dont vous avez besoin pour devenir un pro de la prise de son.

17012015

 

 

Guide du documentariste

 

L’Association pour le développement du documentaire radiophonique (Addor) vient d’éditer un livret explicatif tr§s complet : Le Guide du documentariste sonore en 2015 (élaboré avec le soutien du Syndicat national des auteurs et des compositeurs). Pour le lire, il suffit de le télécharger ici gratuitement.

Où se former? Comment financer son projet? Où rencontrer les acteurs de son documentaire sonore? Comment remplir le bulletin de déclaration d’une oeuvre radiophonique, les droits d’auteur, en passant par le kit du débutant avec toutes les références pour trouver le bon matériel et une liste des différents logiciels de montage et de mixage, rien ne manque. … Voici ce que vous trouverez dans ce livret de soixante pages.




Radiopub Awards, inscrivez vos meilleurs spots avant le 23 janvier !

12012015

Radio pub Awards 2015

Rendez-vous sur le site des Radiopub Awards 2015 pour inscrire vos meilleurs spots radio !

Participez au premier et unique concours récompensant la créativité publicitaire radio locale francophone. C’est simple, rapide et gratuit ! Ajoutez votre spot sur le site des Radiopub Awards avant le vendredi 23 janvier 2015 minuit.

Pour la seconde édition des Radiopub Awards, trois catégories ont été retenues: spot de pub (single), campagne de pub (3 messages), promo antenne.

5’000 € de prix à gagner !

Meilleur spot : Le lauréat remporte 1 chèque de 500 € offert par Radiopub.fr, 1  Casque ATH-M50x d’une valeur de 159 euros HT offert par  Audio Technica, 1 conseil déontologique ARPP d’une valeur de 470 € HT, un bon d’achat HappyZik.com de 200 €, une heure de coaching Mediatic Conseils d’une valeur de 350 €.

Meilleure campagne : Le lauréat remporte 1 chèque de 200 € offert par Broadcast Associés, 1 Casque ATH-M40x d’une valeur de 99 euros HT offert par Audio Technica, 1 conseil déontologique ARPP d’une valeur de 470 € HT, un bon d’achat HappyZik.com de 200 €, une heure de coaching Mediatic Conseils d’une valeur de 350 €.

Meilleure promo : Le lauréat remporte 1 chèque de 250 € offert par Mediameeting,  1 abonnement annuel WinCloud d’une valeur de 1’200 € offert par Winmédia, 1 Casque ATH-M30x d’une valeur de 69 euros HT offert par Audio Technica, 1 conseil déontologique ARPP d’une valeur de 470 € HT, un bon d’achat HappyZik.com de 200 €, une heure de coaching Mediatic Conseils d’une valeur de 350 €.

La remise des prix aura lieu le dimanche 8 février à 18h au Salon de la Radio, Centre Etoile Saint Honoré, Paris 8e.

 

Le règlement       Inscriptions      

Votez !      Les Gagnants 2014

awards@radiopub.fr
www.radiopubawards.com

Les partenaires 2015

Partenaires Radiopub Awards 2015 




Médias et annonceurs marocains à l’heure du digital

29122014
Image de prévisualisation YouTube

Source : L’Usine Nouvelle Maroc




Attention ! Trop de pub et trop de bla bla tuent la radio !

18092014

Kikwit Michel Colin 2014

Les radios parlées et les pubs interminables ont pour effet de détourner les auditeurs africains vers l’écoute de la musique à partir d’une clé USB branchée sur l’autoradio. A cela se rajoute parfois des autoradios venus de Dubaï dont la bande de fréquence ne va pas au delà des 100 Mhz. Il y a là un vrai danger pour les radios qui risquent de perdre beaucoup d’auditeurs. Le remède est pourtant simple : se préoccuper de l’auditeur et de la qualité de ce que l’on diffuse ! Et ça commence par limiter la durée des spots, la durée et le nombre des écrans de publicité. Ce qui est rare est cher et c’est mieux pour tout le monde. Pour cela il faut de la rigueur dans le management et des compétences commerciales.

Voici des extraits d’un article publié sur le site koaci.com à Abidjan à propos d’une situation qui préfigure ce qui pourrait se passer dans de nombreuses villes africaines.

Côte d’Ivoire: Trop de pub, la clé USB préférée à la radio

«Ça parle trop et y’a trop de pub », Cheick est remonté contre les radios de la bande FM et le fait savoir. A l’image d’un nombre croissant de chauffeurs de taxi de la capitale économique, il n’allume plus son tuner et se fait désormais accompagner des mélodies tout droit sorties de sa clé USB branchée sur le côté droit de son autoradio.

«Avec ça au moins je ne suis pas dérangé et j’écoute mes morceaux préférés » nous livre ce lundi soir le chauffeur nous raccompagnant à la nuit tombée du Plateau à Angré.

Cheick a suivi la tendance du moment, à l’image de ses confrères taximans, il sélectionne ses musiques sur l’ordinateur d’un de ses cousins à Abobo puis les transfère sur une clé de stockage de type USB de 2 Giga achetée à 2000 fcfa au quartier.

« Moi j’écoute plus la radio là, les rfi « bissent » trop (répétition de l’info, ndlr) et les nostalgie et jam n’arrêtent pas de nous casser les oreilles et nous fatiguent avec leur pub, parfois tu écoutes un bon morceau et d’un coup ça coupe pour la pub, ça fatigue beaucoup de monde à force » livre quant à lui Soumahoro, chauffeur à la clé branchée sur son système audio embarqué jouant les airs du nouvel album d’Ismael Isaac, tout fraichement sorti.

« On a beaucoup écouté la radio durant la crise et un peu après c’est vrai mais là ça nous dit plus rien on préfère écouter ce qu’on aime et faire nos sélections chaque jour » embraye Seydou, un chauffeur de Gbaka, clé USB rouge au cou, prenant le thé au niveau de la mairie d’Abobo ce mardi matin avec son cousin également chauffeur.

Si la publicité apparait comme vitale pour nombre de stations, leur fréquence récurrente de diffusion, plus de 2 minutes chaque quart d’heure en moyenne, pourrait peser lourdement sur leur volume d’auditeur dans lequel les hommes de la route représentent une part importante.

Conséquence de cette « lourdeur », on s’en remet à l’alternative de la clé USB ou autre lecteur CD au grand bonheur des importateurs asiatiques de ces solutions que l’on peut se payer pour moins de 100 mille francs CFA, comme constaté à Treichville.

Hier inévitable, reste à savoir si les acteurs du monde de la radio en Côte d’Ivoire seraient notamment pets à diminuer la fréquence de leur spot publicitaires pour inverser la tendance.

Source : www.koaci.com




Facebook et Airtel offrent un accès Internet de base gratuit en Zambie

1082014
Image de prévisualisation YouTube

Facebook a présenté une application mobile permettant d’accéder gratuitement à quelques services internet jugés de base, dans le cadre d’un projet destiné à donner accès à la toile dans les régions reculées ou peu développées. L’application « Internet.org » sera disponible dans un premier temps uniquement en Zambie  en partenariat avec l’opérateur télécom Airtel, mais Facebook dit vouloir « continuer à améliorer (son) utilisation et la déployer dans d’autres parties du monde ».

Les utilisateurs pourront accéder à travers l’application à une dizaine de services (météo, santé, informations locales, recherche d’emplois, mais aussi le moteur de recherche de Google ou bien sûr le réseau Facebook).Les données utilisées ne leur seront pas facturées par Airtel.

Facebook et Google s’intéressent au développement d’internet dans les pays où leur potentiel de développement est exponentiel. Les deux tiers de la population mondiale n’ont toujours pas accès à internet aujourd’hui, selon internet.org.

Il est évident, qu’à terme, une plus grande part de la planète pourra accéder au web, dynamisant de fait la communication, la culture mais surtout le business digital.

 







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept