7 conseils pour réussir une campagne de communication humanitaire sur le média radio en Afrique

4082011

7 conseils pour réussir une campagne de communication humanitaire sur le média radio en Afrique dans Conferences img4085

A Bangui en RCA, la Fondation Hirondelle a initié un cycle de conférence destiné à aider les ONG à développer des actions de communication efficaces sur le média radio.

Lors de ces conférences, nous avons prodigué 7 conseils aux ONG pour réussir une campagne de communication sur le média radio.

1. En préalable l’ONG doit avoir une stratégie de communication et des objectifs clairs, des moyens, une cible précise.
2. L’erreur la plus fréquente est de concentrer une action sur un période courte, une journée mondiale, un événement. La seule communication qui produit des effets est celle qui est récurrente, durable, répétitive. Mieux vaut étaler un budget sur un an que de miser sur un coup d’éclat.
3. Il faut mettre des moyens dans la conception, la réalisation du message. Il n’y a pas de campagne réussie sans bon message, adapté à la population ciblée. La radio permet de communiquer sous la forme de spots (d’une durée inférieure à une minute), de sponsoring d’émissions, de publi-reportages, de sketches, d’émissions co-produites.
4. Le bon message doit ensuite être placé au bon moment dans le grille de programmes pour atteindre la bonne cible. Il n’est pas toujours utile d’inonder l’antenne durant toute la journée. Un seul spot par jour durant toute l’année placé dans le bon contexte éditorial sera plus efficace.
5. Atteindre beaucoup d’auditeurs est un chose, mais les atteindre de manière répétitive est la condition pour obtenir une réaction de leur part. Beaucoup de personnes touchées avec peu de répétition, c’est beaucoup d’espoir mais peu de retours.
6. Il est important de connaître les atouts de chaque support de communication et d’en conjuguer les effets afin d’optimiser l’investissement. La mobilisation sur le terrain permet un contact direct. La radio offre la répétition, la rapidité, la couverture la plus large.
7. Toute stratégie doit comporter des indicateurs. Le monitoring doit permettre d’analyser le résultat de l’action de communication.

A Bangui, l’équipe de la Fondation Ndeke Luka a été formée pour aider les ONG et autres annonceurs à un usage efficace du média radio. Les agents de la régie sont maintenant en mesure de conseiller, de structurer une stratégie, de produire des messages efficaces, de planifier des campagnes performantes et d’en contrôler la bonne diffusion et les retombées pour leurs clients.

Michel Colin
Expert en marketing radio, Consultant pour la Fondation Hirondelle




La radio, le premier média en Afrique pour la communication humanitaire

28072011

radiokid.jpg

De nombreuses ONG présentes en Afrique connaissent mal les opportunités que peut leur apporter le média radio.

Certaines organisations nationales ne bénéficient pas d’un service interne de communication et cette tache incombe bien souvent au représentant ou a un chargé de projet. La communication se résume en général à un communiqué de presse que l’on aimerait voir repris par les médias «avec une large diffusion». Une large diffusion, cela ne relève plus de l’information mais de la communication. Et cela n’est pas gratuit. Au même titre que les ONG organisent des campagnes de mobilisation sur le terrain, la communication doit faire partie intégrante de leur stratégie. Le budget d’une seule action de mobilisation dans quelques villages reculés est souvent bien supérieur au coût d’une large campagne de communication à la radio.

A Bangui en RCA, la Fondation Ndeke Luka a commencé à organiser des conférences destinées à former les représentants des ONG Centrafricaines à un meilleur usage du média radio. Le but est de les aider à d’optimiser leurs actions de communication, de valoriser et d’expliquer leurs missions sur le terrain.

Lors de ces conférences, nous avons dans un premier temps expliqué les atouts du média radio pour une communication institutionnelle, pour la sensibilisation de la population, la promotion de campagnes de prévention, qu’il s’agisse de questions sociales, médicales, agricoles, civiques, éducatives… La radio permet de véhiculer rapidement un message sur une très vaste région. La puissance de la radio en terme de couverture géographique est renforcée par la capacité de répétition du message. La répétition est la clé de l’apprentissage. Sans répétition, pas d’assimilation. Et aucun autre média en Afrique ne permet de répéter un message à destination d’une vaste population, de surcroit dans des zones reculées. La radio est vraiment le média n°1 pour la communication humanitaire.

A suivre.




Radio Ndeke Luka à Bangui développe ses capacités de productions publicitaires

16072011

img36931.jpg

Photo finish de la formation de l’équipe de production de Radio Ndeke Luka à Bangui (République Centrafricaine).

Dans le cadre d’une mission organisée par la Fondation Hirondelle, une formation d’une journée avait pour objectif de travailler sur l’amélioration des capacités de production publicitaire de la première radio centrafricaine.

L’atelier consistait à étudier différentes approches créatives dans la rédaction et la conception de messages publicitaires et concepts de communications institutionnels radio. Nous avons mis en évidence le pouvoir et la magie de la création audio, les techniques marketing, les erreurs à éviter dans le but de produire des spots efficaces. Plus de 50 exemples de spots radios ont été analysés et les participants ont contribué à la conception d’un message pour un annonceur de la station.




La créativité à la radio, c’est magique !

10062011

La créativité à la radio, c'est magique ! dans Clients Mediatic ngongo

Lors de notre dernier atelier de formation de Kasumbalesa (Katanga, RDC), l’équipe commerciale a donné du travail aux producteurs. Une campagne vendue à la boutique Cokap cherchait à promouvoir les boissons Pepsi, arrivées pour la première fois à Kasumbalesa. Sandra, la responsable de la boutique a prêté sa voix. Le message conçu par les stagiaires « marketeurs » a été enregistré sur nos unités mobiles autonomes (Ordinateur portable HP, micro USB, casques et HP USB) sous la supervision du formateur « Maestro » Michel Ngongo.

C’est dans une salle du Restaurant du Centenaire, au bord de la route du cuivre, à la frontière avec la Zambie que ce spot à été produit.

Plus d’infos sur le blog www.radionet.cd




Les formations de la Fondation Hirondelle aident les radios communautaires à assurer leur viabilité

13012011

Image de prévisualisation YouTube

Joachim, le directeur de la radio communautaire Nsemo dans la province du Bandundu, témoigne des résultats obtenus suite aux formations déployées en RDC par la Fondation Hirondelle depuis 2007.




Enseigner et imposer la distinction entre information et communication est le préalable à la viabilisation financière des médias dans les pays en développement

23112010

Enseigner et imposer la distinction entre  information et communication est le préalable à la viabilisation financière des médias dans les pays en développement dans Formation capturedcran20101123002659

La corruption des journalistes est un phénomène très répandu dans de nombreux pays en développement, notamment en RDC. Cette pratique est communément appelée «coupage». Pour certains journalistes, il ne s’agit que d’une indemnité pour frais de transports, pour d’autres c’est un salaire perçu à la source faute de rémunération par l’employeur.

Rares sont les médias qui interdisent la pratique et sont capables d’offrir un salaire décent à leurs journalistes. Le coupage devient donc un système généralisé au terme duquel les journalistes ne font eux-mêmes plus la différence entre information (gratuite, souveraine) et communication (payante, répétitive). La déontologie, principe de base régissant la profession, disparaît au fond des oubliettes.

Les convocations aux conférences de presse deviennent donc des rendez-vous incontournables pour les journalistes qui trouveront à coup sûr de quoi arrondir leurs fins de mois. Et si le commanditaire alourdi l’enveloppe et demande «une large diffusion» du message, c’est une campagne de publicité qui échappe à tout contrôle et qui se retrouve à l’antenne propulsée au milieu des journaux d’informations. L’argent emprunte donc un circuit parallèle, sans transiter par la comptabilité du média.

Ce problème majeur est dénoncé dans un nouveau rapport publié par le Center for International Media Assistance (CIMA) « Du cash pour un reportage : corruption des journalistes à travers le monde ».

Le rapport indique que ce problème doit être combattu en favorisant la transparence des médias, en examinant les politiques de rémunération pour les journalistes et en encourageant la politique de tolérance zéro.

Lors de formations que nous déployons pour la Fondation Hirondelle auprès des radios communautaires en RDC, ce problème est traité en préambule. La distinction entre information et publicité fait l’objet de longs échanges, éclairages et explications. Ce sujet fait maintenant partie intégrante de la charte et du code publicitaire des radios partenaires de la Fondation Hirondelle.

Parmi les solutions que je préconise :

- La distinction entre information et communication (publicité) doit être enseignée et imposée à tous les collaborateurs de la station (en particulier aux managers, administratifs et journalistes).

- La rémunération des journalistes (et du personnel en général) doit provenir exclusivement de salaires ou primes versées par la comptabilité. Plus personne ne doit «se payer sur la bête».

- L’organisation d’un service commercial dédié doit gérer les questions commerciales et les flux d’argent qui doivent exclusivement alimenter la comptabilité de l’entreprise. Les tarifs et conditions doivent être transparents.

- Une sensibilisation doit être déployée en direction des acteurs diffuseurs d’informations (Institutions, ONGs, autorités, annonceurs, agences…) afin de les convaincre de ne plus alimenter le système et de respecter une éthique stricte.

Téléchargez le rapport CIMA, pdf dans Informations cimabriberyofjournalistsreport.pdf




Pérennisation des radios communautaires en RDC : formation pratique à Mbankana

5112010

Pérennisation des radios communautaires en RDC : formation pratique à Mbankana dans Documentation img1712

Pour le compte de la Fondation Hirondelle, j’ai conduit un atelier de formation dans une zone rurale et agricole à Mbankana dans la province de Kinshasa en RDC. L’objectif de ces formations est d’aider des radios communautaires à développer des revenus suffisants pour assurer leur autonomie et leur pérennité. 5 radios ont suivi ce stage : Munku, Bandundu FM, RC Muanda, Kimvuka et Nsemo.

La formation est déclinée à travers 3 ateliers : Managers, Commerciaux et Producteurs.

- Un tronc commun permet de prendre conscience dans la valeur de la radio en tant que média et support publicitaire. Les participants découvrent comment s’organisent des activités de recherches de recettes (tarifs, méthode commerciale, diffusion de la publicité sur l’antenne…) et prennent confiance dans leur capacité de viabiliser leur radio localement.
- Les managers travaillent sur la normalisation de leur statuts, l’organisation comptable et la bonne gouvernance de leur station.
- Les commerciaux (marketeurs en RDC) apprennent à prospecter activement, à répondre aux objections, à récolter les éléments pour produire un bon spot, à négocier avec les clients…
- Les producteurs étudient comment concevoir un message, organiser le casting des voix, l’enregistrement et le montage d’un spot radio professionnel. Plusieurs mini-studios de productions sont mis à la disposition des stagiaires afin que chacun puisse travailler sur Adobe Audtion.

La formation est essentiellement pratique. De leur côté, les managers prennent possession de documents administratifs, juridiques et comptables puis travaillent sur des budgets et plans d’actions. Les commerciaux partent sur le terrain, prospectent de vrais clients, signent de vrais contrats, rapportent des textes que les producteurs enregistrent et montent durant les ateliers. Durant l’atelier de Mbankana, Joseph, le commercial de la radio hôte, Munku, a signé 3 contrats sur 3 rdv effectués. Les campagnes ont démarré à l’antenne 3 jours plus tard dès que les acomptes de 50% furent encaissés.




Radio Training in Sierra Leone

27072010

Image de prévisualisation YouTube

Une vidéo réalisée par Brian Savin (www.savinproductions.com) à l’occasion de la formation organisée à Freetown pour le compte de la Fondation Hirondelle.




Formation commerciale à Bangui

23072010

 sonia1.jpg

Dans le but de pérenniser la présence de la Radio Ndeke Luka en Centrafrique la Fondation Ndeke Luka pilote la régie publicitaire de la station la plus populaire dans le pays.

Sonia Mackotoua a progressivement quitté ses fonctions de comptable pour son nouveau statut de responsable commerciale. La Fondation Hirondelle a confié sa formation à Michel Colin lors d’une première session l’an dernier à Kinshasa, puis à nouveau cette semaine à Bangui. Le projet est déjà une grande réussite. Sonia s’épanouie dans son nouveau job et les recettes publicitaires ont progressé de manière spectaculaire.




Pérennisation des radios communautaires Congolaises

17062010

img6442.jpg

Il s’agit de ma 11e mission en RDC pour le compte de la Fondation Hirondelle. Nous poursuivons le programme de pérennisation et d’aide aux radios communautaires Congolaises. Ce projet, initialement orienté sur les radios partenaires de Radio Okapi s’étend désormais à d’autres radios communautaires et associatives sélectionnées par la Fondation Suisse.
La mission consiste à aider les radios à développer des ressources publicitaires vitales à leur survie ou à leur développement: Il s’agit aussi de leur donner les moyens de viabiliser la station sur le plan du management, de l’organisation administrative et enfin de développer des capacités de production publicitaire locale.

Ces radios pourront ensuite intégrer un bouquet publicitaire national, représenté à Kinshasa par la régie Hirondelle Communication.

Cette formation se déroule à Kinshasa du 21 au 24 juin 2010 pour les radios suivantes :

Radio Elikya (Kinshasa)
Radio Diku Dietu (Kananga)
Radio Buena Muntu (Mbuji-Mayi)
Radio Télé Debout Kasaï (Mbuji-Mayi)
Radio Maniema Libertés (Kindu)
Radio Télé KUKIELE (Matadi)







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept