AFRIQUE : LA RADIO RESTE LA SOURCE D’INFOS LA PLUS COMMUNE

11052016

 

 

(source La Lettre Pro) Selon l’étude Afrobaromètre, la radio demeure la source régulière d’informations la plus largement répandue en Afrique, bien que la proportion d’Africains qui l’écoutent ait diminué. En moyenne à travers 36 pays, environ sept citoyens sur 10 se tiennent informés à travers la radio « tous les jours » (47%) ou « quelques fois par semaine » (22%).

Afrique radio source info

 

L’utilisation régulière de la radio est la plus élevée en Ile Maurice (97% plusieurs fois par semaine/tous les jours), en Namibie (88%), au Nigéria (86%), et au Kenya (85%) et la plus basse dans les cinq pays d’Afrique du Nord (la Tunisie, le Soudan, l’Algérie, le Maroc, et l’Egypte) et au Gabon.
À travers 16 pays suivis depuis 2002/2003, le recours quotidien à la radio comme source d’informations a diminué, de 61% à 52%, tandis que la proportion de citoyens qui n’ont « jamais » recours à la radio pour se tenir informés a augmenté de 11% à 16%.

En revanche, la télévision prend de l’importance comme source d’informations, bien que traînant toujours derrière la radio de façon significative. À travers 36 pays, plus de la moitié (53%) des citoyens affirment se tenir régulièrement informés par la télévision, tous les jours (40%) ou quelques fois par semaine (13%).

 

Afrique TV radio

 

La radio reste la source d’informations la plus commune, sollicitée par sept Africains sur 10 soit « tous les jours » (47%) soit « quelques fois par semaine » (22%). Mais la radio et les journaux perdent graduellement du terrain, tandis que la télévision et l’Internet en gagnent. Une proportion importante de la population (21%) se tient maintenant régulièrement informée de l’actualité grâce aux médias sociaux tels que Facebook et Twitter, et parmi les jeunes et les mieux instruits, l’Internet et les médias sociaux sont plus importants comme sources d’informations que la presse écrite.
En plus de se tenir informés par les médias, certains Africains s’en servent pour exprimer leur opinion : environ un sur neuf répondants (11%) affirment être entré en contact avec les médias au cours de l’année précédente pour exprimer leur mécontentement par rapport aux actions du gouvernement.

 




Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains

27042016


Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains dans Burundi capture-decran-2014-08-18-a-20.28.42

Mediatic Conseils est un cabinet de consultants basés à Genève, spécialisés dans la pérennisation de médias en Afrique.

 

L’indépendance et la viabilité d’un média dépendent de sa capacité à générer des revenus autonomes.

Dans les grandes métropoles où la concurrence est anarchique, jusqu’au régions de brousse les plus reculées, nous savons comment organiser un modèle économique viable et pérenne. Radio, télévision et maintenant Internet occupent une place centrale dans la vie de millions d’africains. Pour informer, éduquer, divertir, débattre, promouvoir, mobiliser, communiquer, il faut des moyens et une bonne gouvernance. La culture marketing est le maillon faible de l’aide internationale. Sans pérennisation les efforts engagés ne garantissent pas la viabilité des projets. Nos actions sur le terrain ont permis à de nombreux médias de survivre, de se développer, de payer leur personnel, de créer des emplois, d’améliorer leur service à la population, de dynamiser l’économie locale, tout en cultivant les règles éthiques et l’esprit démocratique.

Consultez ou téléchargez la plaquette de présentation des activités de Mediatic Conseils en Afrique depuis 2007 :  PLAQUETTE AFRICA
Slideshare 




Orange achète Tigo en RDC, Cellcom au Libéria et Airtel en Sierra Leone et au Burkina Faso

9022016

Capture d’écran 2016-02-23 à 01.42.05

 

(source Le Monde.fr) Face à une Europe vieillissante et suréquipée, Orange poursuit sa conquête de l’Afrique. Massivement présent sur le continent, le groupe français a annoncé, lundi 8 février, l’acquisition de Tigo, troisième opérateur mobile de la République démocratique du Congo (RDC). Il le fusionnera avec ses propres activités, se hissant à la deuxième ou troisième place du marché derrière le britannique Vodafone et aux côtés de l’indien Bharti Airtel.

Orange n’a eu à débourser que 160 millions de dollars pour se payer cet opérateur qui compte 6,5 millions de clients. « La RDC compte 80 millions d’habitants. C’est cinq fois plus grand que le Sénégal et le taux de pénétration en téléphonie mobile n’y est que de 50 %, contre 100 % au Sénégal et 110 % en France. Le potentiel y est très important », se félicite Marc Rennard, vice-président international d’Orange.

Présent depuis vingt-cinq ans sur le continent africain, où il gérait les transmissions internationales, Orange a véritablement donné un coup d’accélérateur à ses activités dans cette région en 2004. « Nous avions 10 millions d’abonnés, nous en avons 115 millions aujourd’hui », dit M. Rennard. Depuis le début de l’année, l’opérateur a bouclé quatre opérations. Avant la RDC, l’opérateur s’est offert Cellcom, le deuxième opérateur du Liberia, pour 100 millions d’euros, et deux filiales de l’indien Bharti Airtel en Sierra Leone et au Burkina Faso….

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/02/09/orange-poursuit-ses-emplettes-en-afrique_4861941_1656994.html#EjGZ3ocFzrZor9I7.99




Does the business model for sustainable public service media exist?

3052013

Does the business model for sustainable public service media exist? dans Developpement capture-decran-2013-05-03-a-15.22.59An article  written by Anne Bennett, Hirondelle USAPhoto: Lâm Duc Hiên, RDC - April 30, 2013

 

 

 

 

 




RFI disponible par téléphone en Guinée et au Libéria

9082011

logocellcom.jpg

Comme c’est déjà le cas depuis un an en Centrafrique où la radio Ndeke Luka diffuse ses programmes à destination des abonnés Orange, RFI et AudioNow annoncent maintenant un accord de distribution radio sur téléphonie en Afrique avec l’opérateur mobile Cellcom

Les programmes de RFI sont désormais accessibles aux auditeurs mobiles en Guinée et au Liberia via la plateforme de radio mobile propriétaire AudioNow. Le service est proposé sur le réseau mobile de Cellcom. Les auditeurs peuvent à présent écouter les derniers bulletins d’information de RFI en français et en anglais depuis n’importe quel téléphone en composant un numéro national unique. Les abonnés de Cellcom devront appeler un « numéro court » pour écouter RFI en continu via la distribution d’AudioNow.

Guinée : 502 pour les abonnés Cellcom
+ 224 651 00 992 depuis tout autre téléphone

Libéria : 331 pour les abonnés Cellcom
+ 231 777 999 331 depuis tout autre téléphone




Donner et aider Star Radio en 3 clics

14042008

Global Giving

En 3 clics, vous pouvez maintenant aider Star Radio au Liberia et effectuer un don qui permettra à la station de subvenir à ses besoins élémentaires (salaires des journalistes, essence pour le générateur…). Les dons à GlobalGivng sont déductibles de vos impôts.

 

GlobalGiving est une plateforme qui vous permet de choisir parmi plus de 400 projets à travers le monde et d’effectuer un don selon vos centres d’intérêts. C’est un peu le Ebay de l’humanitaire. Si votre radio est soutenue par une organisation humanitaire, contactez GlobalGiving afin de soumettre votre projet et accédez plus facilement à un public ciblé.

 

English >

Lire la suite… »




Cellcom Show Radio Promo

28032008

cellcom.jpg

Cellcom, l’opérateur télécom n°1 au Liberia, a organisé en octobre 2007 une géniale opération de promotion. Un concert d’artistes libériens qui a réuni 35’000 spectateurs dans le tout nouveau stade de Monrovia.

Pour rentrer, le public devait simpletalhendler.jpgment montrer la carte prépayée Cellcom spécialement éditée pour l’occasion. Les cartes à 5$, 10$ et 50$ (VIP) donnaient droit à différents accès dans les tribunes. Le concert était donc « gratuit » pour les clients Cellcom car la carte contenait bien les unités de téléphonie pour le prix payé. Chiffre d’affaire, si vous calculez bien : environ 200’000$ et de nombreux nouveaux clients qui ont changé d’opérateur à cette occasion.

Promotion assurée par les radios de Monrovia et en particulier sur Star Radio, la station la plus populaire du Liberia.

Bravo à Tal Hendler, Cellcom VP Marketing & Sales l’initiateur de cette lumineuse idée. 

English > Clic on Lire la suite…>>

Lire la suite… »




Jeff’s got Jaws

25032008

img4968.jpg

Jeff est un jeune journaliste africain, non voyant. Il travaille dans des conditions difficiles pour la principale station de radio du Liberia, Star Radio à Monrovia.

Jeff produit une émission hebdomadaire « We too have a voice » dans laquelle il parle de la situation des non-voyants en Afrique. Il prépare son émission seul ; il effectue des recherches sur internet, il enregistre ses interviewes sur son minidisc, les monte ensuite sur son PC. Comme Jeff est très créatif, il aide parfois à l’écriture et à la production de spots publicitaires. J’ai d’ailleurs vécu un moment émouvant, en enregistrant un spot en duo avec Jeff dans le studio de Star Radio à Monrovia. Je lisais mon texte et en face de moi Jeff déchiffrait son braille. 

Son rêve était de pouvoir utiliser la version pro du logiciel Jaws . Jaws veut dire : Job Access With Speech (Accès de travail avec la voix). C’est un logiciel de lecture d’écran pour déficients visuels, sous Windows qui transforme un texte affiché sur un écran en un texte oral ou un texte en Braille grâce à une plage tactile spécifique. La version pro coûte environ 1’100 US$.  La société qui produit Jaws, basée en Floride est Freedom Scientific (www.freedomscientific.com).

Grâce à l’efficacité et aux talents de conviction de Sharon Bylenga (Fondation Hirondelle) qui a obtenu du créateur de Jaws (Freedom Scientific) un exemplaire gratuit et avec le soutien logistique (financement des frais d’envoi) de Jacques Iribarren de 100% Radio à Mazamet (F),  Jeff vient de recevoir à Monrovia son exemplaire gratuit de Jaws !

Jeff message to Freedom Scientific > clic on lire la suite

Lire la suite… »




La Fondation Hirondelle

24032008

fondationhirondelle.jpg 

La Fondation Hirondelle est une organisation de journalistes qui crée des médias ( en particulier des radios) en zones de crises. C’est la seule organisation au monde qui ait accumulé une expérience spécialisée dans ce domaine.

La Fondation Hirondelle
existe depuis mars 1995. Elle a créé et dirigé :

  • Radio Agatashya dans la région des Grands lacs africains,  
  • Star Radio au Libéria,  
  • l’Agence de presse Hirondelle auprès du Tribunal pénal international d’ Arusha en Tanzanie,  
  • Radio Blue Sky au Kosovo,  
  • Radio Ndeke Luka à Bangui en République centrafricaine,  
  • Moris Hamutuk, un programme radio pour les réfugiés à Timor, 
  • Radio Okapi en République Démocratique du Congo, 
  • Miraya FM, au Soudan, 
  • Cotton Tree News, en Sierra Leone 
  • Soutien à la Radio nationale du Népal, Radio Népal 

La Fondation Hirondelle travaille dans des situations difficiles. La FH veut collaborer à l’émergence de sociétés démocratiques et tolérantes. Elle veut contribuer à la formation d’une opinion publique responsable, citoyenne, ouverte au dialogue. Elle est particulièrement attachée à la justice, condition de la réconciliation.

reportage.jpg
 
(Photo Fondation Hirondelle)

De nombreux gouvernements financent les projets de la Fondation Hirondelle : la Suisse, la Communauté européenne, les Etats-Unis, la Hollande, la Suède, la Grande-Bretagne, la France, le Canada, la RFA et le Japon. De nombreuses organisations collaborent avec la Fondation ; mentionnons le Haut-Commissariat des Nations Unies, l’UNESCO, le CICR, la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES), le PNUD.Le site : http://www.hirondelle.org/

Mediatic Conseils intervient depuis l’été 2007 en qualité de consultant pour la Fondation Hirondelle dans le cadre des projets de développement des ressources financières des radios. J’ai eu ainsi l’occasion de participer à un séminaire de formation à Kinshasa destiné à former des responsables de 30 radios communautaires congolaises, partenaires de Radio Okapi. Une seconde mission m’a permis d’étudier le marché publicitaire congolais à Kinshasa et dans le seconde ville du pays à Lubumbashi.

Clic below for English

Lire la suite… »







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept