TV, Radio, Mobile, Internet : décryptage de la conso médias en Afrique

6102015

Voici les premiers enseignements de l’édition 2015 de l’étude Africascope sur 4 pays : Cameroun, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo et Sénégal, un univers représentant 15,4 millions d’individus âgés de 15 ans et plus…

xafricascope-pays.png.pagespeed.ic.4u_KpNsbFR

Des équipements médias traditionnels bien ancrés…

L’étude Africascope offre une vision très précise du taux d’équipement et de la consommation des médias dans les pays couverts. Si la TV et la radio sont parfaitement bien implantées dans la zone (respectivement 99% et 91% de taux d’équipement), avoir un ordinateur (fixe et portable) ou un support mobile (tablette et smartphone) est moins répandu.

xinfog-africascope1.png.pagespeed.ic.SYZZLduZW0

L’étude permet aussi d’en savoir plus sur le nombre de chaînes reçues par foyer : la majorité des Camerounais qui possèdent une TV (63%) reçoit entre 60 et 100 chaînes. Au Sénégal, la majorité des équipés TV (51%) reçoit moins de 20 chaînes.

En termes de comportement :

  • le Sénégal apparaît comme le pays où l’on écoute le plus la radio (quotidiennement pour 80% des habitants) et le plus longtemps (99 minutes par jour) ;
  • au Cameroun, ils ne sont que 50% à écouter la radio quotidiennement (seulement 56 minutes par jour) ;
  • le taux de personnes qui regardent quotidiennement la TV est très élevé, oscillant entre 92% (Sénégal) et 97% (Côte d’Ivoire) ;
  • Cependant la durée d’écoute par individu est très variable selon les pays : un peu plus de 2h40 en RDC contre 3h32 au Cameroun.

… mais des usages qui se tournent progressivement vers le digital

Même si « seulement » 21% des personnes interrogées possèdent un smartphone,
c’est le support le plus utilisé pour se connecter à Internet :

  •  66% se connectent à Internet en premier lieu via leur mobile ;
  •  très forte préférence en RDC (83%) où l’équipement en smartphone est aussi le plus important (26% en possèdent).

xinfog-africascope2.png.pagespeed.ic.DuILBEfANN

La RDC est le pays où la fréquence de connexion à Internet est aussi la plus importante (38% se connectent régulièrement pour 30% en moyenne sur la zone étudiée). Au Sénégal, même si le taux d’équipés smartphone est proche de celui observé en RDC (24%), ils ne sont que 50% à l’utiliser pour se connecter à Internet, préférant leur PC portable (60%).

Cette tendance se reflète aussi à travers les réseaux sociaux : Facebook domine largement l’univers et présente le plus grand nombre de comptes (88% en ont créé un). Parmi les pays étudiés, les Internautes Ivoiriens sont les plus actifs sur les réseaux : 94% possèdent un compte Facebook (pour 88% en moyenne), 39% sont sur Google+ (27% en moyenne) et 38% twittent (26% en moyenne).

xinfog-africascope4.png.pagespeed.ic.KOcImkt6mv

 

TNS SOFRES

 




Orange lance sa radio participative au Mali

18122011

Orange lance sa radio participative au Mali dans Developpement Capture-d’écran-2011-12-18-à-16.58.21-300x249

En partant du constat qu’en Afrique, la radio est le moyen de communication le plus utilisé, une équipe d’Orange s’est lancée dans le projet EmergRadio.

Leur but : aider les spécialistes dans les domaines de la santé, l’éducation et l’agriculteur à passer leur message et permettre à la population d’avoir toutes les réponses aux questions qu’elle se pose sur ces sujets.

Leurs moyens : la radio participative. À l’aide de la plateforme Saooti (fournisseurs des Wikiradios), un studio virtuel permet à un animateur et à un spécialiste de réaliser une émission radio à laquelle les auditeurs peuvent participer…

Une première expérience devrait se dérouler au Mali, pendant 6 mois à partir de janvier.

Source : Ouest France




Orange part en campagne africaine

6062009

orange.jpg  

France Télécom lance sa première publicité institutionnelle et panafricaine au Mali, en Guinée, et au Botswana. D’ici au 30 juin, neuf autres pays d’Afrique subsaharienne seront concernés. Objectif : s’affirmer sur le continent comme un acteur global présent dans la téléphonie mobile, le fixe et l’Internet.

Dans quelques mois, Orange devra résister à l’offensive massive du sud-africain MTN, sponsor officiel de la Coupe du monde de football 2010.

Au Sénégal, Kenya, en Guinée, au Niger ou en République centrafricaine, l’opérateur est en pleine phase de conquête et doit absolument renforcer sa notoriété autour du nouveau slogan, « Plus loin ensemble ».

Coordonné par Publicis, le processus créatif a réuni les représentants des filiales et cinq ­agences présentes en Afrique - Leo Burnett, McCann, Saatchi & Saatchi, Voodoo, DFA. Sur le terrain, chaque filiale a élaboré son plan média. Au Sénégal, la pub sera diffusée sur la RTS, Walf TV et 2sTV, mais aussi à la radio et par voie d’affichage. France Telecom orchestre les passages sur les supports panafricains, comme le bouquet satellite Canal+ Horizons.

Après un mois de diffusion, une seconde vague de publicité et d’achat d’espaces suivra si Orange ne figure pas parmi les marques les plus citées spontanément lors des sondages.

 Source Jeune Afrique




2 400 000 € pour le Plan Radio Afrique

28122008

Plan Radio Afrique 

Le Plan Radio Afrique du Gouvernement Français a pour but d’appuyer la consolidation du secteur radiophonique en Afrique francophone, en renforçant les capacités de gestion des radios pour assurer leur pérennité, et leur permettre ainsi de contribuer durablement à la vitalité économique, culturelle et politique dans leurs pays.

Lire la suite… »







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept