NRJ part à la conquête de l’Afrique

13032017

Capture d'écran 2017-03-13 09.45.25

 

 

A défaut de fréquence FM c’est sur le web que le groupe NRJ débarque au Maroc. Mais la puissance de la marque et les changements rapides des modes de consommation de la radio ouvrent de belles perspectives. NRJ arrive avec son savoir faire, l’aura de la marque à la panthère et de la technologie, des événements, des stars…

NRJ qui a annoncé il y a quelques jours son arrivé au Maroc confirme à La Tribune Afrique ses ambitions pour le continent. « Les pays francophones d’Afrique sont évidements des objectifs naturels mais nous sommes aussi attentifs aux opportunités d’implanter la marque dans les pays anglophones », a déclaré Richard Mazaret, CEO de NRJ International à La Tribune Afrique. Cela dit, l’approche du réseau international de stations de radio de musique et divertissement est naturellement prudente. Selon son top management, celle-ci consiste « à s’appuyer sur des partenaires locaux, capables de maximiser le potentiel de la marque dans des marchés stratégiques ». Le groupe est ainsi en train d’étudier « tous les projets qui répondent à ses exigences ».

A lire, article complet dans La Tribune Afrique




AFRIQUE : LA RADIO RESTE LA SOURCE D’INFOS LA PLUS COMMUNE

11052016

 

 

(source La Lettre Pro) Selon l’étude Afrobaromètre, la radio demeure la source régulière d’informations la plus largement répandue en Afrique, bien que la proportion d’Africains qui l’écoutent ait diminué. En moyenne à travers 36 pays, environ sept citoyens sur 10 se tiennent informés à travers la radio « tous les jours » (47%) ou « quelques fois par semaine » (22%).

Afrique radio source info

 

L’utilisation régulière de la radio est la plus élevée en Ile Maurice (97% plusieurs fois par semaine/tous les jours), en Namibie (88%), au Nigéria (86%), et au Kenya (85%) et la plus basse dans les cinq pays d’Afrique du Nord (la Tunisie, le Soudan, l’Algérie, le Maroc, et l’Egypte) et au Gabon.
À travers 16 pays suivis depuis 2002/2003, le recours quotidien à la radio comme source d’informations a diminué, de 61% à 52%, tandis que la proportion de citoyens qui n’ont « jamais » recours à la radio pour se tenir informés a augmenté de 11% à 16%.

En revanche, la télévision prend de l’importance comme source d’informations, bien que traînant toujours derrière la radio de façon significative. À travers 36 pays, plus de la moitié (53%) des citoyens affirment se tenir régulièrement informés par la télévision, tous les jours (40%) ou quelques fois par semaine (13%).

 

Afrique TV radio

 

La radio reste la source d’informations la plus commune, sollicitée par sept Africains sur 10 soit « tous les jours » (47%) soit « quelques fois par semaine » (22%). Mais la radio et les journaux perdent graduellement du terrain, tandis que la télévision et l’Internet en gagnent. Une proportion importante de la population (21%) se tient maintenant régulièrement informée de l’actualité grâce aux médias sociaux tels que Facebook et Twitter, et parmi les jeunes et les mieux instruits, l’Internet et les médias sociaux sont plus importants comme sources d’informations que la presse écrite.
En plus de se tenir informés par les médias, certains Africains s’en servent pour exprimer leur opinion : environ un sur neuf répondants (11%) affirment être entré en contact avec les médias au cours de l’année précédente pour exprimer leur mécontentement par rapport aux actions du gouvernement.

 




Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains

27042016


Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains dans Burundi capture-decran-2014-08-18-a-20.28.42

Mediatic Conseils est un cabinet de consultants basés à Genève, spécialisés dans la pérennisation de médias en Afrique.

 

L’indépendance et la viabilité d’un média dépendent de sa capacité à générer des revenus autonomes.

Dans les grandes métropoles où la concurrence est anarchique, jusqu’au régions de brousse les plus reculées, nous savons comment organiser un modèle économique viable et pérenne. Radio, télévision et maintenant Internet occupent une place centrale dans la vie de millions d’africains. Pour informer, éduquer, divertir, débattre, promouvoir, mobiliser, communiquer, il faut des moyens et une bonne gouvernance. La culture marketing est le maillon faible de l’aide internationale. Sans pérennisation les efforts engagés ne garantissent pas la viabilité des projets. Nos actions sur le terrain ont permis à de nombreux médias de survivre, de se développer, de payer leur personnel, de créer des emplois, d’améliorer leur service à la population, de dynamiser l’économie locale, tout en cultivant les règles éthiques et l’esprit démocratique.

Consultez ou téléchargez la plaquette de présentation des activités de Mediatic Conseils en Afrique depuis 2007 :  PLAQUETTE AFRICA
Slideshare 




Le média radio se porte bien au Maroc

28112015

parts daudience RADIO MAROC 2015

 

Source Media24: Selon l’étude « vague 14″ de Radiométrie Maroc, la Radio Mohammed VI pour le Saint Coran détient toujours la plus grande part d’audience dans le volume d’écoute global, suivie par Med Radio en 2e position et MFM en 3e. Med Radio chamboule l’audience et le classement.

Dans un communiqué de presse publié à l’occasion, HIT Radio, classée 6e en part d’audience, interprète les résultats de l’étude comme étant l’illustration d’un nouveau record d’audience, estimant qu’elle est la 1ère à être écoutée pour la musique, et qu’elle a consolidé son attractivité et sa position de leader auprès des jeunes, sa cible principale.

MFM Radio, de son côté, également dans le cadre d’un communiqué, estime être la 1ère radio généraliste au Maroc, malgré sa 3e position au classement, que ce soit en part d’audience, en audience cumulée, ou en durée d’écoute.

L’écoute en ligne booste l’audience radio

Le passage au digital, la durée d’écoute plus longue, et les auditeurs de tout âge et de toutes catégories sont autant d’indicateurs qui montrent que les radios marocaines se portent bien.

Ainsi, au 3e trimestre 2015, 15 millions de Marocains de 11 ans et plus ont écouté la radio chaque jour de semaine, 13,6 millions en weekend. La durée d’écoute quotidienne, quant à elle, a augmenté de 10 minutes en semaine et de plus du double en week-end.

Cette augmentation de l’écoute s’explique essentiellement par le passage de plusieurs radios marocaines à l’écoute en ligne, développant un nouveau mode de consommation.

D’après le CIRAD, le nombre d’auditeurs écoutant la radio via internet a augmenté de 68% en l’espace d’un an.

Enfin, malgré un léger recul de l’audience cumulée, la radio touche encore toutes les catégories de population. En effet, si la radio continue à occuper une place importante dans la vie quotidienne des Marocains, c’est grâce à son caractère universel.

 

L’article complet de Media24

 

 

 




Maroc : Le loto interdit de publicité à la télévision et la radio

4092015

Capture d’écran 2015-09-04 à 10.58.45

L’info qui vient d’être publié au journal officiel, met fin à plus de trois ans de bataille politique et médiatique.

Il y a trois ans, le ministre de la communication Mustapha El Khalfi avait proposé l’interdiction de toute publicité pour le loto, rappelle le journal Akhbar Al Yaoum, allant même jusqu’à menacer de démissionner si la loi ne voyait pas le jour.

Quelques années et plusieurs polémiques plus tard, la loi est définitivement passée, à la grande satisfaction du ministre islamiste.

Interrogé par le journal, le ministre pjdiste affirme que cette loi vise à protéger les mineurs et améliorer l’image de la femme. « Avec cette loi, le Maroc a ainsi rejoint la liste des pays qui s’appuient sur des cadres juridiques élaborés, afin de protéger les mineurs et améliorer l’image de la femme dans les médias ».

 

Source Bladi.net




Au Maroc, la radio détrône l’affichage

29052015

Tangent UNO Classic Retro FM/AM Table Radio

(Source LesECO.ma) Au Maroc, la radio détrône l’affichage à la tête du podium du marché publicitaire durant le mois d’avril 2015. La reprise du marché publicitaire se confirme. L’activité du mois d’avril 2015 profite à la radio et à l’affichage, au détriment de la télé.
Le marché publicitaire s’est inscrit en hausse de 9,7% durant le mois d’avril dernier par rapport à la même période de 2014. Cette reprise profite à la radio qui capte 29,7% des investissements publicitaires durant ce mois, soit une progression de plus de 27,4% en comparaison avec la même période de l’année dernière. L’affichage cartonne également avec 29,6% de parts de marché, soit une progression de 20,1% en une année.

Pour la première fois, la radio détrône l’affichage avec la plus grosse part de marché publicitaire. La télé, média prédominant sur ce marché il y a quelques années, enregistre la plus forte baisse durant le premier mois de ce deuxième trimestre de 2015.

 

Retrouvez l »intégralité de cet article dans l »édition du mercredi 27 mai des Eco, disponible en kiosques, ou en version e-Paper




Un réseau web de radios communautaires soutenu par l’UE donne la parole aux associations locales au Maroc

18022015

Radio

(Source Euro Med) Grace à un programme financé par l’UE, plusieurs stations de radio ont été mises en place à travers le Maroc, diffusant des programmes communautaires à travers le réseau électronique E-Joussour. Un reportage mettant en lumière les réalisations de cette initiative a été publié sur le site Internet d’EuropeAid.

Dans le cadre du programme, des équipements de radio ainsi que des formations en matière de radiodiffusion, podcasting, blogs et de journalisme citoyen ont été fournis aux membres de six associations communautaires.
 Depuis la fin du programme à la mi-2013, six autres antennes du réseau web-radio ont été mises en place à travers le Maroc – toutes initiées par des associations communautaires désireuses de parler de leurs domaines d’intérêt tel que l’environnement, les arts et la culture, les jeunes, ou l’invalidité.
En plus de promouvoir l’intégration de la radio communautaire dans la législation audiovisuelle du Maroc, cette initiative a également incité à la régulation des médias numériques du pays. (EU Neighbourhood Info)
Pour en savoir plus



Africawin.com, la régie publicitaire de l’Internet Africain

27122013

 Africawin.com

Fondée fin 2006, la régie publicitaire Africawin a été créée pour répondre aux besoins croissants de communication interactive sur le continent africain. Africawin.com a pour objectif d’être le premier réseau africain de diffusion de campagnes publicitaires sur Internet.

L’Afrique et le Moyen-Orient comptent plus de 175 millions d’utilisateurs Internet. Pour mettre cela en perspective, cette population est le quadruple de tous les internautes en France (44 millions), 50% de la Chine (384mo) et 80% des Etats-Unis (220mo). Il y a un lectorat massif des publications de cette région par l’Europe et les Etats-Unis, dont les diasporas s’intéressent fortement aux nouvelles de leur pays d’origine.

L’offre Africawin, est aujourd’hui constitué de plus de 4000 sites. Avec 600 millions de publicités diffusées mensuellement, Africawin touche près de 5,4 millions de visiteurs uniques chaque mois.

L’ audience Africawin est répartie de la manière suivante :

  • - 43% en Afrique
  • - 25% en Europe (dont une très forte audience en France)
  • - 32% dans le reste du monde

Le lien qui unit la majorité de ces internautes est leur intérêt pour l’Afrique, sa culture, sa politique, son économie, son patrimoine, …

L’offre de base Africawin.com, permet de diffuser des publicités en fixant un budget journalier et un cpm maximum (à la manière de Google Adwords). L’annonceur peut choisir entre différents packs géolocalisés (Maghreb, Diaspora africaine, Maroc, Côte d’Ivoire, Cameroun…) ou ciblés (jeunes, infos…). La campagne peut être commandée et payée en ligne directement depuis le site africawin.com.

Africawin.com est basée à Strasbourg.




Une conférence pour promouvoir le support radio auprès des annonceurs et agences

21012011

img0233.jpg

Conférence sur le thème « 7 conseils pour réussir votre stratégie radio » organisée par Eco-Médias, le 1er groupe de presse marocain, le 20 janvier 2011 au Palace d’Anfa à Casablanca, en présence de 70 invités grands comptes, agences médias et régies publicitaires nationales.

Cette présentation de 45 minutes s’adresse aux annonceurs et agences qui sont intéressés à mieux utiliser les performances du média radio.

Pour plus d’infos ou si vous souhaitez organiser cette conférence pour vos clients, merci de me contacter par email à michelcolin@mediatic.ch




Maroc : SMS et portail vocal interactif

12022010

 

 

jetgroup.jpg

 

Jet Multimedia propose aux radios marocaines ses concepts interactifs mobiles de dédicaces SMS/vocales, sondages, de jeux ou encore de ligne antenne.

Les objectifs sont de recruter et fidéliser une audience, instaurer une notoriété et image de marque et développer les revenus en ligne.

La majorité des stations marocaines travaillent avec Jet Multimedia en proposant à leur audience des services interactifs générateurs de revenus.

Qu’il s’agisse de jeux quiz, de streaming web, de dédicaces, de voting ou de sondage, Jet Multimedia apporte toute l’expertise nécessaire à la mise en place et la gestion de ce type d’opération media.

Contact : Jet Multimedia

 

 







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept