Africascope 2021 : stabilité de l’audience radio malgré la crise

20092021

L’étude Africascope 2021 couvre 8 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et fournit une photographie détaillée de la consommation média de 20.2 millions d’individus âgés de 15 ans et plus.

 

africascope2021 radio

 

La part d’auditeurs radio quotidiens est également stable.

Au 1er semestre 2021, 63% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio chaque jour. Ils y ont consacré en moyenne 2h10 par jour et par auditeur.

L’écoute de la radio concerne majoritairement des stations nationales publiques ou privées. Elles comptabilisent 82% des parts d’audience.

 

Africascope2

 

 

Africascope est la mesure d’audience Radio et TV de référence en Afrique Subsaharienne. L’étude couvre les capitales de 8 pays (Sénégal, Cameroun, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Gabon, Mali, Burkina Faso et République du Congo), soit près de 20,2 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Les interviews sont réalisées en face à face sur tablette auprès d’un échantillon global de 16 000 personnes, représentatif de la population âgée de 15 ans et plus de la zone d’enquête interrogée.

 

 




Les RadioDays Africa 2021 dureront 10 jours en ligne

10062021

Capture d’écran 2021-06-10 à 19.21.05

 

Radio Days Africa (RDA) revient dans l’arène numérique en 2021 pour promouvoir la conversation autour du rôle de la radio dans la révolution audio. RDA est présenté par la Wits Radio Academy, sous les auspices du Département de journalisme de l’Université du Witwatersrand et est la plus grande conférence radio en Afrique. 2020 a vu la première itération numérique de la conférence et a accueilli 4 000 participants à travers 20 sessions avec 60 conférenciers.

Maintenant dans sa 12e année, Radio Days Africa est devenu un événement clé pour les praticiens de la radio à travers le continent, offrant des sessions d’information à une variété de secteurs de l’industrie – y compris les espaces publics, commerciaux, communautaires, numériques, la publicité, le marketing, les actualités, le contenu, sur -demande et technique. Le thème de cette année est « Audio amplifié ».

Des conférenciers du monde entier se concentreront sur la croissance de la consommation audio dans un environnement multiplateforme – explorant le rôle de la radio dans un monde de plateformes audio autonomes, de podcasts, d’offres musicales organisées et de contenu audio sur mesure. D’autres sujets qui seront discutés incluent la radiodiffusion publique, les opportunités futures et les défis actuels ainsi que la recherche et les revenus. Le programme propose également des conversations Fire Side avec des personnalités de la radio influentes et le partage de connaissances à travers des sessions telles que Ask the Program Manager, Podcasting 101, 60 Ideas in 60 Minutes, Créer une histoire de marque à l’aide de l’audio et plus encore.

Cette année voit également la première session exclusive en swahili avec « Washa Redio », qui explorera la radio en tant que média de masse pour les plus de 50 millions de locuteurs swahili en Afrique ainsi que des pensées, des idées et des innovations du Kenya, de la Tanzanie et de la langue swahili de l’Ouganda. gares.

#RDA2021 se déroulera sur 10 jours, à partir du 5 juillet, avec deux sessions quotidiennes à 10h00 et 14h00. Toutes les sessions seront présentées en ligne, gratuitement et l’inscription est maintenant ouverte sur www.radiodaysafrica.co.za

 

 




Africascope 2020 : stabilité de la consommation du média radio

15032021

L’étude AFRICASCOPE couvre 8 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et fournit une photographie détaillée de la consommation média de 19.6 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Africascope se positionne comme l’étude d’audience pour connaître le paysage médiatique de l’Afrique au niveau local, national et régional.

Au second semestre 2020, bien que le continent Africain soit moins impacté que le reste du monde par la crise du Covid-19, il est à noter qu’au Gabon et en République du Congo la population était soumise à un couvre-feu et que plus globalement un tiers des individus interrogés limitaient leurs déplacements.
La part d’auditeurs radio quotidiens est également stable. Au 2nd semestre 2020, 62% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio chaque jour. Ils y ont consacré en moyenne 2h09 par jour et par auditeur. La radio est un média de confiance pour s’informer lorsqu’un évènement se produit localement. Ils sont une majorité à la choisir (versus la TV) au Sénégal, en RDC, au Mali et au Burkina Faso. L’écoute de la radio concerne majoritairement des stations nationales publiques ou privées. Elles comptabilisent 82% des parts d’audience.

 

KANTAR AFRICASCOPE

 

 

Au second semestre 2020, Africascope a élargi son champ d’observation au-delà des capitales de chaque pays. Sur ce périmètre urbain hors capitales, on observe notamment une consommation plus répandue de la radio. 83% de la population âgée de 15 ans et plus l’écoutent chaque jour en moyenne 2h11. De plus, la part d’audience des stations Internationales y est également plus importante : 27% (vs 18% dans les capitales). Cela s’explique notamment par le fait que la radio y est davantage utilisée pour s’informer sur les évènements locaux mais aussi internationaux.

 

KANTAR 2020




Africa Radio diffusera en décembre depuis Brazzaville sur 94.5 FM

11102019

africa-radio

 

(source Gloria Lossele ADIAC Congo) Le président-directeur général de la chaîne, Dominique Guihot, s’est engagé, mardi à Brazzaville, avec le ministère de la Communication et des médias, à travers une convention de partenariat technique, à rendre opérationnelle la réception de cette radio dans la ville capitale d’ici à décembre.

« Nous avons pour vocation d’émettre dans quatorze pays en Afrique francophone. Brazzaville étant conquise, nous pouvons accentuer nos négociations avec Dakar, Ouagadougou et bientôt avec Douala et Yaoundé. A cet effet, notre but est d’atteindre un bassin de population de vingt-cinq millions d’habitants d’ici à la fin de l’année 2020 », a révélé Dominique Guihot.

Créée en 1981, Africa radio (ex-Africa n°1) était le premier projet de radio panafricaine. Depuis 1992, elle est allée au-delà de l’Afrique pour émettre en France. Aujourd’hui, avec un siège à Abidjan et des studios à Paris, elle est déterminée à conquérir le continent africain. Accessible via son site avec une communauté de cinq cent mille fans sur Facebook et près de deux cent mille followers sur Twitter, la radio s’enrichit chaque jour de nouveaux fans.

 

 

 




Afriquactu.radio et l’URPCI travaillent sur l’organisation du Salon de la Radio Afrique, début 2019 à Abidjan.

29102018

Cote d’Ivoire – L’URPCI et Afriquactu.radio bientôt main dans la main pour la promotion des radios locales

Fatim CAMARA (DG de afriquactu.radio) et BAMBA Karamoko (Président de l’URPCI) au sortir de leur rencontre. ©afriqueactu.radio/Renaud Kobia

Fatim CAMARA (DG de afriquactu.radio) et BAMBA Karamoko (Président de l’URPCI) au sortir de leur rencontre. ©afriqueactu.radio/Renaud Kobia

Lors d’une rencontre qui s’est tenue au siège de l’URPCI à Abidjan,  Mme Fatim Camara DG de Afriquactu.com a exhorté le président de l’URPCI a mobiliser son organisation pour soutenir la première édition du Salon de la Radio Afrique, début 2019, à Abidjan.




L’écoute radio est stable en Afrique selon l’étude Kantar TNS

28082017

Kantar TNS publie les résultats de son étude Africascope 2017 qui couvre un périmètre de 8 pays d’Afrique Sub-saharienne : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, Sénégal, République du Congo, l’ensemble représentant 18,3 millions d’individus âgés de 15 ans et plus.

 

Capture d’écran 2017-08-28 à 18.30.52

 

L’écoute de la radio est stable : 12,1 millions d’auditeurs

En moyenne, 66% des individus de 15 ans et plus écoutent chaque jour la radio. La durée d’écoute moyenne quotidienne par individu est de 1h37.

La part d’auditeurs quotidiens sur le périmètre Africascope est de 66% mais il existe des disparités importantes selon les pays. En effet, au Cameroun seuls 44% des habitants écoutent la radio chaque jour alors qu’ils sont près de 90% au Mali ou au Burkina Faso.

Au Mali et au Burkina Faso, la radio est le premier média d’information. Dans ces 2 pays, plus de 70% de la population privilégie la radio à la télévision pour s’informer lorsqu’un évènement survient dans le pays.

Sur le périmètre Africascope, les stations de radios africaines atteignent une part d’audience moyenne de 82% (variant de 36% au Congo, 52% au Gabon à 90% au Burkina Faso). Quant aux radios Internationales, RFI concentre à elle seule l’essentiel des parts d’audience.

 

Capture d’écran 2017-08-28 à 18.31.14

 

 

Le communiqué Kantar TNS : http://www.tns-sofres.com/publications/africascope-2017-resultats-annuels#




Africascope : 61 % des jeunes africains écoutent la radio à raison de 77 minutes par jour

10062017

L’étude Africascope est réalisée sous forme d’interviews (face à face) auprès d’un échantillon global de près de 18 000 personnes, représentatif de la population de la zone d’enquête (principales villes de 8 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal) soit près de 17,8 millions d’individus âgés de 15 ans et plus. Les jeunes (15-24 ans) représentent 34 % de la population. 61 % écoutent la radio à raison de 77 minutes par jour 93 % d’entre eux regardent la télévision à raison de 266 minutes en moyenne. La musique (74 %), l’humour (51 %), les séries (50 %), le sport (50 %) et la cuisine (47 %) sont leurs principaux centres d’intérêt. 31 % des jeunes Africains ont un compte Facebook, 82 % se connectant à Internet via leur téléphone mobile.

14486319-20327331




NRJ part à la conquête de l’Afrique

13032017

Capture d'écran 2017-03-13 09.45.25

 

 

A défaut de fréquence FM c’est sur le web que le groupe NRJ débarque au Maroc. Mais la puissance de la marque et les changements rapides des modes de consommation de la radio ouvrent de belles perspectives. NRJ arrive avec son savoir faire, l’aura de la marque à la panthère et de la technologie, des événements, des stars…

NRJ qui a annoncé il y a quelques jours son arrivé au Maroc confirme à La Tribune Afrique ses ambitions pour le continent. « Les pays francophones d’Afrique sont évidements des objectifs naturels mais nous sommes aussi attentifs aux opportunités d’implanter la marque dans les pays anglophones », a déclaré Richard Mazaret, CEO de NRJ International à La Tribune Afrique. Cela dit, l’approche du réseau international de stations de radio de musique et divertissement est naturellement prudente. Selon son top management, celle-ci consiste « à s’appuyer sur des partenaires locaux, capables de maximiser le potentiel de la marque dans des marchés stratégiques ». Le groupe est ainsi en train d’étudier « tous les projets qui répondent à ses exigences ».

A lire, article complet dans La Tribune Afrique




AFRIQUE : LA RADIO RESTE LA SOURCE D’INFOS LA PLUS COMMUNE

11052016

 

 

(source La Lettre Pro) Selon l’étude Afrobaromètre, la radio demeure la source régulière d’informations la plus largement répandue en Afrique, bien que la proportion d’Africains qui l’écoutent ait diminué. En moyenne à travers 36 pays, environ sept citoyens sur 10 se tiennent informés à travers la radio « tous les jours » (47%) ou « quelques fois par semaine » (22%).

Afrique radio source info

 

L’utilisation régulière de la radio est la plus élevée en Ile Maurice (97% plusieurs fois par semaine/tous les jours), en Namibie (88%), au Nigéria (86%), et au Kenya (85%) et la plus basse dans les cinq pays d’Afrique du Nord (la Tunisie, le Soudan, l’Algérie, le Maroc, et l’Egypte) et au Gabon.
À travers 16 pays suivis depuis 2002/2003, le recours quotidien à la radio comme source d’informations a diminué, de 61% à 52%, tandis que la proportion de citoyens qui n’ont « jamais » recours à la radio pour se tenir informés a augmenté de 11% à 16%.

En revanche, la télévision prend de l’importance comme source d’informations, bien que traînant toujours derrière la radio de façon significative. À travers 36 pays, plus de la moitié (53%) des citoyens affirment se tenir régulièrement informés par la télévision, tous les jours (40%) ou quelques fois par semaine (13%).

 

Afrique TV radio

 

La radio reste la source d’informations la plus commune, sollicitée par sept Africains sur 10 soit « tous les jours » (47%) soit « quelques fois par semaine » (22%). Mais la radio et les journaux perdent graduellement du terrain, tandis que la télévision et l’Internet en gagnent. Une proportion importante de la population (21%) se tient maintenant régulièrement informée de l’actualité grâce aux médias sociaux tels que Facebook et Twitter, et parmi les jeunes et les mieux instruits, l’Internet et les médias sociaux sont plus importants comme sources d’informations que la presse écrite.
En plus de se tenir informés par les médias, certains Africains s’en servent pour exprimer leur opinion : environ un sur neuf répondants (11%) affirment être entré en contact avec les médias au cours de l’année précédente pour exprimer leur mécontentement par rapport aux actions du gouvernement.

 




Africanews, le nouveau média panafricain

9012016

Capture d’écran 2016-01-09 à 11.51.33

 

Africanews, la chaîne sœur d’Euronews a été lancée sur le Web lundi 4 janvier. Un projet ambitieux et panafricain qui entend couvrir 24h/24h la riche actualité d’une «Afrique en croissance ».

Un média panafricain qui traite en toute indépendance l’actualité du continent subsaharien tout en apportant le point de vue de l’Afrique sur l’international, tel est le projet d’Africanews, impulsée par la chaîne d’information Euronews.

Lancé depuis son siège à Pointe-Noire, capitale économique du Congo-Brazzaville, le contenu proposé par la rédaction d’Africanews est accessible sur son site Web mais également sur les réseaux sociaux.

Lire plus: http://www.signis.net/spip.php?article7901







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept