Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains

27042016


Mediatic Conseils, expert en pérennisation de médias africains dans Burundi capture-decran-2014-08-18-a-20.28.42

Mediatic Conseils est un cabinet de consultants basés à Genève, spécialisés dans la pérennisation de médias en Afrique.

 

L’indépendance et la viabilité d’un média dépendent de sa capacité à générer des revenus autonomes.

Dans les grandes métropoles où la concurrence est anarchique, jusqu’au régions de brousse les plus reculées, nous savons comment organiser un modèle économique viable et pérenne. Radio, télévision et maintenant Internet occupent une place centrale dans la vie de millions d’africains. Pour informer, éduquer, divertir, débattre, promouvoir, mobiliser, communiquer, il faut des moyens et une bonne gouvernance. La culture marketing est le maillon faible de l’aide internationale. Sans pérennisation les efforts engagés ne garantissent pas la viabilité des projets. Nos actions sur le terrain ont permis à de nombreux médias de survivre, de se développer, de payer leur personnel, de créer des emplois, d’améliorer leur service à la population, de dynamiser l’économie locale, tout en cultivant les règles éthiques et l’esprit démocratique.

Consultez ou téléchargez la plaquette de présentation des activités de Mediatic Conseils en Afrique depuis 2007 :  PLAQUETTE AFRICA
Slideshare 




AudioNow connecte radios et diasporas par téléphone

7062014

Audionow-530x181

 

1er service d’information par téléphone, AudioNow transmet le flux des radios aux diasporas du monde entier. L’objectif étant de franchir les barrières économiques, technologiques et géographiques, le service est disponible à partir de n’importe quel téléphone, au coût d’un appel normal. La plate-forme d’appel-pour-écoute redirige l’auditeur vers le diffuseur de son choix par le biais d’un numéro unique. Les programmes sont accessibles en direct et peuvent être écoutés aussi longtemps que souhaité ; de nombreux diffuseurs proposent également du contenu on-demand et facilitent ainsi l’accès aux programmes et émissions aux auditeurs d’autres fuseaux horaires.

Le service permet de relayer l’information aux groupes ethniques et communautaires difficiles à atteindre et de maintenir le dialogue avec eux. Les auditeurs peuvent réagir sur l’actualité et les émissions en laissant des messages aux diffuseurs. Des sondages peuvent également être mis en place via la fonctionnalité FlashPolls pour interroger l’audience de façon très simple et rapide.

Grâce au partenariat mis en place avec AudioNow, le programme radio de l’ONG Suisse Fondation Hirondelle au Mali Studio Tasmani, est désormais accessible pour les maliens établis en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. D’autres projets de la Fondation Hirondelle en Afrique, dont Radio Ndeke Luka, Radio Okapi et Cotton Tree News, rejoindront la plate-forme d’appel-pour-écoute prochainement.

Pour vous inscrire en tant que diffuseur, renseignez vos informations sur le site AudioNow.

Le service est financé par la publicité, plus d’informations pour les annonceurs à l’adresse  advertising@audionow.com

 

 




Les ONG accordent trop d’aide aux journalistes et pas assez au management et au marketing des médias communautaires.

3012013

Les ONG accordent trop d’aide aux journalistes et pas assez au management et au marketing des médias communautaires. dans Developpement capture-decran-2013-01-03-a-23.14.35

 

Les ONG accordent trop d’aide aux journalistes et pas assez au management et au marketing des médias. C’est le constat de Michel Colin, consultant à la Fondation Hirondelle, spécialisé dans la génération de revenus pour les radios. Entretien, par Dominique Jaccard.

 

Dominique Jaccard : Comment les petites radios privées et communautaires africaines génèrent-elles des revenus pour pouvoir fonctionner ?

Michel Colin : Elles attendent beaucoup de la coopération internationale. Pour elles, l’objectif c’est de trouver un bailleur de fonds. En dehors de ça, peu d’efforts sont faits. En règle générale, on attend que l’argent arrive, soit par un donateur, soit par les autorités locales pour passer des communiqués, soit par des auditeurs qui veulent aussi passer leurs propres communiqués à l’antenne. Les radios essaient de définir un tarif, mais c’est très mal organisé. En gros, la règle c’est que quand il y a de l’argent, on accepte de faire ce qu’on nous demande.

DJ: Des ONG aident-elles ces radios à se professionnaliser dans le management et le marketing ?

MC : Assez peu. C’est un constat que j’ai fait au fil des années. Peu d’ONG sont impliquées sur le terrain dans la pérennisation des radios. La plupart des ONG consacrent depuis très longtemps beaucoup de moyens et de formation aux journalistes. Et pour la pérennisation, pratiquement rien du tout. Les radios communautaires se retrouvent parfois avec beaucoup plus de journalistes qu’il n’en faudrait pour leur radio et surtout pas assez de personnes pour aller générer des revenus. L’autre aspect que je trouve

dramatique dans certains pays, c’est que ces journalistes, parfois obligés de se convertir au marketing par la force des choses, font des erreurs déontologiques énormes, parce qu’ils ne font pas vraiment la différence entre leur déontologie de journaliste et le fait d’aller chercher de l’argent.

DJ : Quelles solutions voyez-vous ?

MC: Le problème, qui est assez universel, c’est que le succès commercial d’une radio dépend directement de son management. La priorité, c’est de former des managers, parce que tant que le manager de la radio n’a pas pris la décision de gérer sa station comme une entreprise, même si c’est une association ou une radio communautaire, il ne pourra pas se passer grand-chose. Parfois on forme des acquisiteurs de publicité qui ont de vraies compétences commerciales sur le terrain et qui se heurtent à une administration de leur radio qui n’est pas compatible avec ce qu’ils veulent faire. On ne leur donne pas de moyens : ils n’ont pas de voiture, pas d’unité pour téléphoner, quand ils ont vendu de la publicité on ne la passe pas à l’antenne… Le marketing et la publicité, c’est un concept nouveau pour beaucoup de gens en Afrique, donc il faut le leur expliquer. Par contre une fois qu’ils ont compris cela peut aller très vite. La priorité des priorités, c’est d’aider les managers à faire le choix d’aller dans cette direction là et de s’en donner les moyens.

 

Source : « Quoi de neuf »  la news letter de la Fondation Hirondelle / N° 39 – Décembre 2012

Téléchargez « Quoi de neuf » n° 39 pour consulter l’article en intégralité
Download « What’s New n°39″ in English 

L’article sur le site de la Fondation Hirondelle

 


 

 

 

 




3 concepts novateurs pour récolter des dons

21112012

 

Le projet « Photos to help » imaginé par les étudiants de la Miami Ad School pour MSF consiste à publier des photos sur le tableau Pinterest de l’organisation humanitaire afin que des internautes donateurs les achètent en ligne. (Source : mdelmas.net  / adsoftheworld.com | Imaginé par des étudiants de la Miami Ad School)

Dans un article précédent je vous avais présenté le concept du crowdfunding, ces sites internet qui permettent de présenter des projets et de récolter des dons en ligne.

Une autre idée, « Donation Box » consiste à récolter des dons à travers une application Iphone.

 

 

 




Le Calendrier des Journées Internationales, un outil majeur pour générer des revenus sur votre radio

17052012

Journées Internationales

 

Toutes les rédactions bien organisées utilisent un calendrier des journées internationales pour planifier la couverture journalistique de ces événements incontournables. Le site www.journee-mondiale.com met à votre disposition une liste chronologique des journées internationales facile à utiliser. En cliquant sur chaque journée vous aurez accès à un descriptif de l’événement, des statistiques et des liens utiles pour compléter votre information.

Cet outil que les bons journalistes connaissent bien est aussi un redoutable instrument pour générer des revenus et animer votre stratégie commerciale. Il vous permet d’anticiper suffisamment tôt pour concevoir un projet, mettre au point une offre commerciale et prospecter des partenaires. En coordination entre la rédaction, les programmes et le service commercial, vous pourrez concevoir des émissions spéciales, une animation à l’antenne, des directs en relation avec l’événement. En couchant votre projet sur le papier vous pourrez contacter différents partenaires et leur proposer de participer, financièrement à la couverture de cette journée sur votre antenne.

3 exemples :

La Journée Mondiale sans tabac, le 31 mai.

Proposez à l’organisme chargé de la santé ou de la lutte contre le tabagisme de votre région un projet clé en mains comprenant :

  • la production et la diffusion durant une semaine avant l’événement d’un spot de sensibilisation sur les dangers de la cigarette
  • des émissions avec des spécialistes pour expliquer les dangers et les méthodes pour arrêter de fumer
  • des témoignages d’anciens fumeurs qui expliquent comment ils ont arrêté de fumer
  • des interventions en direct avec vos animateurs fumeurs qui font l’effort de ne pas fumer durant toute cette journée sans tabac

La Journée Mondiale du Don du Sang, le 14 juin.

Proposez à l’organisme chargé de la collecte du sang de votre région un projet clé en mains comprenant :

  • la production et la diffusion durant une semaine avant l’événement d’un spot de sensibilisation sur l’importance du don de sang
  • des émissions avec des médecins, urgentistes pour expliquer les besoins et donner des exemples de vies sauvées
  • des communiqués pour indiquer les lieux de collectes, les horaires et les modalités
  • des interventions en direct avec vos animateurs qui donnent leur sang pour montrer l’exemple et expliquer comment ça se passe

Vous pouvez également prospecter des sponsors (assurances, cliniques…) qui voudraient jouer la carte de la santé et sponsoriser cette journée, des partenaires qui pourraient offrir une collation aux donneurs…

Un exemple de spot pour le don du sang (studio Synthese Production) :

La Fête de la Musique, le 21 juin.

Contactez les responsables de la culture dans votre région, mais aussi des partenaires intéressés par le monde de la musique (les brasseurs, les sociétés de téléphonie…) et proposez :

  • l’organisation d’un concert gratuit à vos couleurs diffusé en direct sur votre radio
  • l’appel aux musiciens de votre région à venir participer à cette grande fête avec vous
  • un jeu concours sur la radio ou par SMS surtaxés pour gagner un instrument de musique
  • la présence de sponsors sur le lieu du concert contre une participation en nature (sonorisation, podium, personnel de sécurité…) et une participation financière
  • la vente de boissons et de nourriture sur place
  • un spot de promotion diffusé sur votre antenne avec la citation des partenaires et sponsors

 

Vous constaterez qu’il y a des journées internationales intéressantes pratiquement chaque semaine de l’année. Cette activité de prospection doit donc être bien planifiée et les concepts doivent être élaborés suffisamment tôt. Ainsi vous ne serez jamais à court d’idées pour prospecter des nouveaux partenaires, vendre des idées originales et augmenter vos recettes financières.

La liste en pdf des journées internationales publiée par www.journee-mondiale.com

 

Michel Colin

 




Radios communautaires, femmes et technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique de l’Ouest

16042012

 Radios communautaires, femmes et technologies de l'information et de la communication (TIC) en Afrique de l’Ouest  dans Developpement Capture-d’écran-2012-04-10-à-08.44.17-231x300

La publication de Search for Common Ground intitulée « Radios communautaires, femmes et TIC en Afrique de l’Ouest » explore l’intersection actuelle entre la radio, le genre et les TIC.

(Source Radio for PeaceBuilding Africa) En Afrique de l’Ouest, les stations de radio communautaires jouent déjà un rôle important d’information de l’opinion publique. Elles ont cependant un potentiel encore plus grand pour atteindre leur public, notamment en adoptant les innovations récentes dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), et en particulier via les téléphones mobiles et les SMS.

En effet, les radios ont commencé à exploiter le potentiel des téléphones mobiles et de la technologie SMS. Les auditeurs appellent et envoient des textos au cours des émissions radio afin de contribuer aux programmes en partageant des informations, leurs opinions, ou encore des anecdotes ou des commentaires. Pour accepter les appels, il suffit que le personnel de la station place le téléphone mobile vers le micro, permettant à la personne en ligne de s’exprimer librement à l’antenne. Les présentateurs peuvent également lire les SMS envoyés par les auditeurs sur l’écran de leur téléphone pendant leur programme. En sollicitant des commentaires, le personnel des stations de radio est en mesure de mieux comprendre les enjeux locaux et de donner la parole aux auditeurs.

Lire la suite… »




Génération de revenus et pérennisation des radios communautaires africaines

2042012

L’autonomie, l’indépendance, la viabilité financière, puis le développement des radios communautaires demandent une prise de conscience de la part de leurs dirigeants. C’est à eux en priorité que s’adressent ces quelques conseils. A celles et ceux qui ont la volonté de construire des fondations solides et de développer leur radio, que le contexte soit urbain ou rural.

 

En continuant de dépendre de l’aide de bailleurs de fonds, vous prenez le risque qu’un jour ou l’autre votre radio se retrouve en péril. Le soutien des bailleurs de fonds n’est pas éternel. Vous pouvez continuer à espérer qu’un bailleur succèdera toujours à un autre bailleur mais vous faites prendre un risque vital à la pérennité de votre radio. Si vous souhaitez construire un avenir plus sûr pour votre station, son personnel, ses auditeurs, vous devez engager un processus de pérennisation au plus vite.

Génération de revenus et pérennisation des radios communautaires africaines dans Developpement star-live-broadcat-300x225

Dédicaces payantes en direct du centre ville de Monrovia (Liberia)

 

Votre stratégie de pérennisation doit d’une part veiller à réduire les dépenses à l’essentiel et d’autre part chercher à développer toutes les opportunités de ressources légales possibles.

Le premier poste de dépenses qu’il faut maîtriser est souvent celui de l’énergie. L’alimentation en carburant de votre générateur conditionne la durée de vos émissions quotidiennes et par conséquent la fidélité de vos auditeurs et annonceurs. En priorité, il faut trouver une solution alternative à l’achat de carburant qui ne profite qu’aux entreprises pétrolières. Le boeuf qui tourne, la production de carburant à base d’huile de palme, les panneaux solaires, devraient être des solutions à étudier si vous ne disposez pas d’alimentation électrique stable.

 

boeuf-qui-tourne-rfiplanetradio.org_-300x158 génération de revenus dans Diaspora

Le boeuf qui tourne (source rfiplanetradio.org)

Le loyer est  généralement une ligne comptable lourde. Investissez dans l’immobilier ! Construisez votre local ou négociez avec des autorités, entreprises, ONG, avec votre communauté, pour la mise à disposition gratuite d’un container ou de locaux inutilisés.

Les charges salariales arrivent souvent en tête dans le budget d’une radio communautaire qui paie ses employés. Dans une stratégie de pérennisation, il faudra vous poser la question de savoir qui est indispensable au bon fonctionnement de votre projet de radio. N’avez-vous pas trop de personnel ? On constate qu’il y a généralement trop de journalistes et pas assez de marketeurs pour assurer la survie de votre station.

Enfin, il est indispensable que tous les flux d’argent entrants arrivent dans la caisse de la radio et non dans les poches du personnel. La corruption («coupage» en RDC) est totalement incompatible avec la génération de revenus.

 

Une radio organisée comme une équipe qui gagne

Pour développer des revenus, il faudra du personnel pour s’en occuper. Vous devez organiser votre station comme une équipe qui gagne. Comme une équipe de foot,  chacun à son poste en fonction de sa compétence. Trop de polyvalence est un risque qu’il faut limiter.

Sans marketing, pas de pérennisation solide. Suivant la taille et le budget de votre radio, il faudrait déployer sur le terrain une force de frappe de plusieurs commerciaux ou chargés de développement. Leur rôle n’est pas d’attendre que le client viennent à la radio. Au contraire, le travail d’un commercial est d’aller prospecter chaque jour, de visiter des clients, d’aller chercher les marchés là où ils sont.

Steve-marketeur-Kasumbalesa-300x225 pérennisation dans Documentation

Steve Kamba, marketeur de la radio communautaire RCK à Likasi (RDC) en prospection sur le terrain

 

Diversifiez les sources de revenus

Les recettes purement publicitaires d’une station communautaires sont généralement limitées par la législation nationale. Il s’agit donc de trouver d’autres financements que la publicité commerciale. Il faut multiplier les sources de revenus et privilégier les activités qui ne génèrent pas de frais supplémentaires et font appel aux ressources internes de la radio. Dans les limites de la législation il faut développer :

La publicité commerciale :

  • les spots publicitaires pré-enregistrés et messages parlés lus en direct
  • le sponsoring d’émissions, de jeux
  • les publi-reportages

Les revenus liés à l’antenne :

  • les communiqués d’auditeurs, d’associations, d’autorités et institutions
  • la co-production d’émissions, de programmes, les pages magazine
  • les dédicaces
  • les retransmissions en direct depuis un événement

Les revenus hors antenne :

 

 

sonia1 publicité radio dans Dons

Sonia Mackotoua, responsable commerciale de Radio Ndéké Luka à Bangui - RCA

 

Les autres formes de revenus annexes les plus souvent exploitées :

  • cyber, partage de connexion Internet
  • alimentation électrique, recharge de téléphones…
  • bureautique (photocopies, saisie de texte, scans, e-mails)
  • prise de photos numériques, portraits et impressions de photos
  • service de rédaction, de traductions (dialectes…)
  • formation informatique et Internet (Windows, Word, Excel, Google, Facebook…)
  • reportages vidéo (mariage, événement, cérémonie…)
  • location de matériel (chaises, tables, sonorisation…)
  • agriculture, jardinage
  • pisciculture, élevage (porcs, poulets, vaches, chèvres…)
  • organisation d’événements (kermesse, concert, spectacle, rencontre sportive…)
  • animation d’événement (Dj, présentateur…)
  • vente de pagnes, T-shirts

 

Des radios communautaires africaines ont engagé au fil des années un processus de pérennisation avec succès. (Ecoutez l’histoire de Néron Nkata de la radio Vuvu Kieto au Bas Congo). C’est une question de volonté, de stratégie, de rigueur dans l’organisation. Tout est possible, y compris dans les zones rurales les plus enclavées. L’émetteur de la radio est à lui seul une valeur précieuse, un outil productif, un atout de communication incontournable, un levier de développement économique puissant. Il faut apprendre à l’utiliser efficacement pour générer les revenus nécessaires à la survie et à la prospérité de votre radio.

 

Michel Colin
Consultant international, expert en marketing radio, formateur.
www.radiopubafrica.com




Vendre des communiqués par téléphone, une bonne idée de génération de revenus pour les radios communautaires

12092011

Image de prévisualisation YouTube

 

Modeste Shabani, Directeur de la Radio communautaire Sauti Ya Mkaaji à Kasongo (RDC) vous explique dans cette vidéo comment il a développé les recettes provenant de la vente de communiqués aux auditeurs éloignés de la station.

Les auditeurs dictent leurs communiqués par téléphone et paient en envoyant des unités de téléphone sur un numéro de la radio. Une idée qui génére des recettes et qui réduit les coûts pour les auditeurs.

Visionnez la vidéo en cliquant ici.




12 conseils pour recueillir plus de dons afin d’augmenter les ressources de votre radio communautaire

10052010

 

Pour multiplier les chances de recueillir des dons il faut simplifier la démarche des donateurs potentiels. Le site Internet et les réseaux sociaux comme Facebook sont des canaux très efficaces pour solliciter des apports d’argent de la part de toutes sortes de donateurs, en particulier de la diaspora.

12 conseils pour recueillir plus de dons :

1. Créer une page ou un groupe Facebook afin d’élargir votre réseau social et votre communauté « d’amis ». Placer dans le profil Facebook un logo « DONS » en évidence qui dirigera d’un clic les internautes vers la page de votre site dédiée aux recueil de dons.

 

amreffacebook.jpg

 

2. Placer un logo « DONS » en évidence sur la home page du site web de la radio
3. Dédier une page du site aux différentes manières de faire un don
4. Expliquer les avantages fiscaux et la manière de déclarer le don
5. Afficher un exemple de don mensuel, avec un petit montant et une photo pour capter l’attention
6. Organiser une page formulaire pour simplifier la démarche
7. Diriger les donateurs vers un numéro de téléphone pour effectuer un don
8. Mettre en évidence une adresse pour un envoi postal
9. Promouvoir l’idée d’un prélèvement automatique mensuel
10. Montrer un projet en cours pour stimuler et rendre l’acte de donation plus concret. Expliquer la manière dont l’argent sera utilisée
11. Solliciter le don à travers le testament
12. Faire appel à des donateurs institutionnels, bailleurs de fonds, entreprises

 

capturedcran20100510225536.png
amreffrance.jpg




Maroc : SMS et portail vocal interactif

12022010

 

 

jetgroup.jpg

 

Jet Multimedia propose aux radios marocaines ses concepts interactifs mobiles de dédicaces SMS/vocales, sondages, de jeux ou encore de ligne antenne.

Les objectifs sont de recruter et fidéliser une audience, instaurer une notoriété et image de marque et développer les revenus en ligne.

La majorité des stations marocaines travaillent avec Jet Multimedia en proposant à leur audience des services interactifs générateurs de revenus.

Qu’il s’agisse de jeux quiz, de streaming web, de dédicaces, de voting ou de sondage, Jet Multimedia apporte toute l’expertise nécessaire à la mise en place et la gestion de ce type d’opération media.

Contact : Jet Multimedia

 

 







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept