Les « Public Chats » arrivent en Afrique

29012016

 Viber-Public-Chats

Source Reussirbusiness.com 

Les Public Chats sont des discussions en direct que le leader de messagerie et d’appels qui compte plus de 664 Millions d’utilisateurs à travers le monde offre aux utilisateurs qui peuvent suivre, aimer et partager avec leur communauté. La version bêta est sortie en novembre 2014 avec une sélection de partenaires internationaux.

Désormais, les marques, organisations, célébrités, personnalités publiques et personnes influentes de ces pays peuvent rejoindre la plateforme mondiale de Viber afin d’atteindre un public local et régional.

Dés le lancement, des partenaires privilégiés en Afrique du Sud, au Kenya, au Nigéria, au Ghana, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et en Egypte, ont rejoint les Public Chats. Les utilisateurs africains peuvent à présent commencer à les suivre sur la page d’accueil de l’application.

Au Sénégal par exemple, La superstar de la musique Youssou Ndour, chanteur et compositeur de renommée internationale qui est la tête file. Il vient juste de rejoindre les Viber Public Chats.

« La plateforme Public Chats de Viber permettra, non seulement, à mes fans de suivre en temps réel mes activités artistiques; aussi, elle sera pour moi une opportunité d’échange pour bâtir un monde de paix et de dialogue » a t-il déclaré.

D’autres groupes toujours au Sénégal ont rejoint les Viber Public Chats. Il s’agit entre autres de seneweb, By Filling  agence de communication digitale ou encore la radio nostalgie.

« Plus de 50 partenaires ont rejoint les Public Chats dans des marchés africains clés. Les utilisateurs de Viber peuvent à présent suivre Serge Beynaud, musicien et compositeur reconnu en Cote d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, la radio Live FM au Ghana, Bella Naija, premier média life style au Nigéria, Vanessa Haywood, actrice et mannequin en Afrique du Sud, Xtian Dela, présentateur radio, blogueur et personnalité influente des réseaux sociaux au Kenya et Filfan, la première plateforme de divertissement en Égypte » souligne la source.

Source http://www.reussirbusiness.com/2016/01/19/13057/

 




L’Afrique subsaharienne au défi des médias internationaux

29062015

Un article  par  Tristan MATTELART  publié le 25.06.2015 sur INAGLOBAL.

listen to radio

De longue date, les médias transnationaux ont investi les ondes radio et télé de l’Afrique subsaharienne, puis le Web. Des « flux néocoloniaux » ? Pas si simple. Ces flux ont étanché la soif d’information des Africains, avant qu’ils ne mènent leurs propres projets sur ces supports.

« Les médias à la conquête de l’Afrique » : c’est en ces termes que Stratégies décrivait en juin 2014 les initiatives prises par Le PointLe Monde ou Euronews à destination de ce que le magazine désignait comme un « nouvel El Dorado »[+]. Ces initiatives s’inscrivent dans la continuité d’une histoire déjà longue de projets — lancés par des radios et télévisions internationales ou des plateformes du Web — proposant des supports transnationaux d’information à l’attention des publics africains.

L’objectif de cet article est de comprendre les ressorts géopolitiques, politiques ou économiques qui ont fait du continent africain — bien avant qu’il ne soit vu comme un « El Dorado » — un terrain d’affrontement, dans le champ de l’information, entre médias transnationaux.




Le Wifi gratuit transforme la vie de millions d’Africains

29102014
Image de prévisualisation YouTube

Le déploiement de millions de points d’accès wifi en Afrique génère de nombreuses retombées positives pour les secteurs de l’éducation, la communication, l’emploi. En Afrique du Sud, Project Isizwe  installe des relais wifi gratuits. A lire, l’article de Tom Jackson sur thenextweb.com

 




Radios communautaires, femmes et technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique de l’Ouest

16042012

 Radios communautaires, femmes et technologies de l'information et de la communication (TIC) en Afrique de l’Ouest  dans Developpement Capture-d’écran-2012-04-10-à-08.44.17-231x300

La publication de Search for Common Ground intitulée « Radios communautaires, femmes et TIC en Afrique de l’Ouest » explore l’intersection actuelle entre la radio, le genre et les TIC.

(Source Radio for PeaceBuilding Africa) En Afrique de l’Ouest, les stations de radio communautaires jouent déjà un rôle important d’information de l’opinion publique. Elles ont cependant un potentiel encore plus grand pour atteindre leur public, notamment en adoptant les innovations récentes dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), et en particulier via les téléphones mobiles et les SMS.

En effet, les radios ont commencé à exploiter le potentiel des téléphones mobiles et de la technologie SMS. Les auditeurs appellent et envoient des textos au cours des émissions radio afin de contribuer aux programmes en partageant des informations, leurs opinions, ou encore des anecdotes ou des commentaires. Pour accepter les appels, il suffit que le personnel de la station place le téléphone mobile vers le micro, permettant à la personne en ligne de s’exprimer librement à l’antenne. Les présentateurs peuvent également lire les SMS envoyés par les auditeurs sur l’écran de leur téléphone pendant leur programme. En sollicitant des commentaires, le personnel des stations de radio est en mesure de mieux comprendre les enjeux locaux et de donner la parole aux auditeurs.

Lire la suite… »







crisesubprimes |
SECU PROTEC |
achetez mieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | speedball
| La Microfinance au Burkina ...
| Pacaconcept